Les abonnements des TER lorrains jusqu'à 60% moins cher

Dès décembre prochain, le réseau Metrolor baissera ses tarifs et augmentera ses fréquences

Après des années de critiques, les TER lorrains semblent s’améliorer lentement. Les premières rames modernisées viennent d’être mises en service et maintenant le conseil régional vient d’annoncer une série de mesure concrète pour les usagers.
La Lorraine en charge de l'exploitation des TER sera la première région à appliquer une tarification zonale kilométrique, le prix de l’abonnement Metz-Nancy baissera ainsi de 60%. Actuellement le prix d’un abonnement en train Metz-Luxembourg, incluant les trajets en bus au Grand-Duché, est de 103,60 Eur.

Mais les élus régionaux veulent aller plus loin en améliorant les capacités des parkings près des gares et surtout en augmentant les fréquences des rames sur l’axe Nancy-Metz-Thionville-Luxembourg.
50 aller-retours par jour contre 35 aujourd’hui sont annoncés pour la fin de l’année mais surtout 5 trains par heure contre 3 aux périodes de pointe.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Commentaires

Portrait de Proctolog

et oui encore et toujours des promesses.
Une baisse sur Metz-Nancy mais sur Metz-Luxembourg, cela va peut etre encore augmenter ...
cela n'arrete pas depuis 3 ans.
Il faut bien payer les 12 guichets TGV qui sont utilisés à 15%.

Améliorer les capacités de parking près des gares ?
il n'y a qu'aller voir autour de la gare de Metz comme c'est facile de se garer ...
oui mais avant 6 heures du matin ...
meme pas une place pour scooters ou motos, toutes les rues sont payantes, les quelques rues gratuites sont prises d'assaut et il y a 3 policiers municipaux au mètre carré, ils se battent presque pour etre les premiers à verbaliser.
Et mettre 5 trains/heure alors qu'ils ont déjà du mal avec 3 aux heures de pointe.
smiley
le premier avril c'est pourtant dans un peu plus de deux mois.

Portrait de Artois
Artois le

60 % de baisse sur l'abonnement et augmentation de la fréquence des TER aux heures de pointe.
Comme quoi une autre politique des transports est possible...
Charge maintenant à la SNCF de les faire partir et arriver à l'heure...