Mon compte

Portrait de SuperRoussy
SuperRoussy ,

Pour rebondir sur la remarque de Dupont-Aignan concernant l'échange qu'il a eu avec Serge Dassault, pensez-vous que la presse est encore crédible quand elle est piloté par des financiers?

Les politiques ne sont pas crédibles, la plupart des journalistes rejoignent le groupe précédent...

Le pouvoir a été transféré, le contre-pouvoir suit le même chemin, mais tout va très bien Mme la Marquise.

Les valeurs se perdent à tous les niveaux, vivement qu'une comète fasse le grand ménage.

 

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article
Portrait de LedZep
LedZep le

Salut tout le monde

 

Exact , a qui appartiennent les groupes de presse ?

Dassault , Bollore , Drahi , Arnault , Lagardere ...

 

Bonne lecture et que la force soit avec vous .

 

Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson.Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas. Sitting Bull

Portrait de Actarus_77

SR oui et non, les jeux d'influences sur l'opinion publique ne datent pas d'aujourd'hui même si les choses se voient sans doute de plus en plus, toutefois les tenant du système ne contrôle pas internet qui permet à ceux qui souhaitent de s'informer autrement de la faire, même si on y trouve aussi à boire et à manger. Quand au grand soir, on sait que ce que l'on perd, on ne sais jamais ce que l'on gagne donc je ne dis pas non definitivement mais je dis méfiance il y a rarement de solutions simples aux problèmes complexes...

Portrait de SuperRoussy

Plutôt, le controle de l'internet n'est pas encore mis en place, cela viendra. On parle de régulation, mais cela commence à empiéter sur la liberté originale de ce réseau.

Il faut couper court comme pour la gangrène, juste au dessus du genou...ou au niveau de la nuque. Déjà, il faudrait interdire les subventions d'état pour "influencer" l'auteur de l'article. On attaque rarement la main qui vous nourrit.

La presse devrait être gérée comme une association à but non lucratif, avec un pourcentage plafond de pubs pour financer la publication et l'infrastructure, pour faire vivre dignement le journaliste. En fait, c'est le besoin de payer les "stars" journalistiques qui fait appel au pognon démesuré et donc impose un lien pression-pognon-journal.

Je ne suis pas contre les entreprises privées, mais certaines institutions sont incompatibles avec cette vision d'une société commerciale qui est crée pour faire du chiffre.

 

" Le doute est le premier pas vers la science ou la vérité; celui qui ne discute rien ne s'assure de rien; celui qui ne doute de rien ne découvre rien ".

Diderot

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies