icon recherche
Détente

Canicule : Luxembourg et Belgique en vigilance rouge !

C’est un pic de chaleur exceptionnel qui s'est abattu mercredi et jeudi sur le Grand-Duché et chez les pays voisins. La Belgique a déclenché l’alerte rouge pour la toute première fois.

Publié par Romain S. le 24/07/2019 | Mis à jour le 26/07/2019 | 2.779 vues

La vigilance et la prévention sont de mises mecredi et jeudi.

Passé le samedi nuageux, le soleil a fait son retour sur le pays et à ses frontières. Depuis dimanche, le thermomètre ne cesse grimper.

Les journées de mercredi et jeudi ont été difficilement supportables. Plus de 40 °C mercredi tandis que le mercure a battu un nouveau record jeudi avec 39 °C enregistrés au Findel et 40,8 °c à Steinsel.

Le long de la Moselle et de la frontière sud

MeteoLux a lancé un avis de chaleur extrême (vigilance rouge) pour la partie sud du pays mercredi et sur tout le territoire jeudi. Les zones ciblées étaient surtout le long de la Moselle, au centre du pays et le long de la frontière sud.

L’institut météorologique alerte encore sur le risque d’ozone dans l’air. Durant les deux jours, le seuil européen de concentration de particules (180 μg/m3) risquait d’être dépassé.

Lire : Février, pire mois de l’année pour respirer

Il faudra attendre le week-end pour voir les températures redescendre sous la barre des 30 °C alors que des orages sont prévus à compter de vendredi en fin de journée.

« Journée torride »

En Belgique aussi, l’alerte rouge canicule a été déclenchée mercredi. C’est la première fois que le pays en arrive là. La chaleur était telle qu’elle a pulvérisé son record de chaleur avec 40,7 °C relevés à Beitem.

A Bruxelles, les services de la Ville ont exceptionnellement fermé leurs portes à 13h.

Lire : Canicule : Quels sont les devoirs des employeurs dans la Grande Région ?

En région Lorraine, toujours placée en vigilance orange, les records de chaleur sont aussi tombés comme les gouttes de sueur du front. A Metz, on transpirait jeudi sous 39,7 °C et sous 39,6 °C à Nancy.

Ailleurs sur le web