Mon compte

Cinq choses surprenantes sur le Grand-Duché de Luxembourg

Un peu culture pour les nouveaux venus et/ou un petit rappel historique pour les frontaliers confirmés sur le Grand-Duché, ça ne mange pas de pain.

1. Un drapeau national et civil

Le Grand-Duché arbore deux drapeaux :

  • Un étendard national tricolore (rouge, blanc, bleu). Pour se distinguer du pavillon hollandais au bleu outremer, le bleu luxembourgeois est d’un ton ciel ;
  • La bannière dite « Roude Léiw », littéralement « lion rouge » représentative des armoiries du pays. En 2015, une pétition publique avait circulé, en vain (pour l’instant) pour ajouter le lion sur le drapeau tricolore.

2. En ligne directe de Louis XIV

On sait la descendance du Roi-Soleil vertigineuse. En Europe, bien des familles royales ont des liens de parenté avec Louis XIV. C’est le cas notamment en Espagne, en Belgique et… au Luxembourg. Le grand-duc Henri n’est autre qu’un descendant direct de Philippe V d’Espagne, petit-fils de Louis XIV.

3. Première apparition écrite en 963

Le Lucilinburhuc (« petit château »), premier nom donné au pays, apparaît une première fois en 963. Aujourd’hui, le Luxembourg est le dernier Grand-Duché de la planète. Sa forme actuelle date de 1839. Auparavant, il est notamment passé sous la coupe de la France napoléonienne en tant que département des Forêts (1795), avant d’être en union personnelle avec Guillaume 1er des Pays-Bas (1815).

4. Deux fois Capitale de la culture

Luxembourg-Ville est la seule agglomération à avoir été désignée deux fois Capitale européenne de la culture en 1995 et 2007. Il y a onze ans, c’est sous le signe de la Grande Région qu’a été porté le projet. Esch-sur-Alzette a été choisie comme Capitale pour l’édition 2022.

5. Trois présidents de la Commission européenne

Jacques Santer, président de la Commission européenne de 1995 à 1999. 

Le Luxembourg est depuis l’origine est un très grand artisan de la construction européenne. Robert Schuman est d’ailleurs considéré, faut-il le rappeler, comme l’un des pères fondateurs de l’Europe. Depuis la création de la Commission Européenne en 1958, le Luxembourg y a placé trois présidents (Jean-Claude Juncker, Jacques Santer, Gaston Thorn), plus que n’importe quel autre pays. Il devance la France qui compte deux représentants.

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Détente

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez toutes les informations de lesfrontaliers.lu, toutes les semaines dans votre boite mail !

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies