icon recherche
Détente

En France, les six semaines de soldes, c’est fini

A l’étude depuis l’été 2017 en France, le projet de ramener la période à quatre semaines a été adopté par l’Assemblée nationale.

Publié par Romain S. le 10/09/2018 | 1.791 vues

Par ailleurs, les ventes privées sur internet se sont démocratisées, créant des « jours de soldes » assez réguliers.
Par ailleurs, les ventes privées sur internet se sont démocratisées, créant des « jours de soldes » assez réguliers.

Le mois et demi à petits prix en France, c’est de l’histoire ancienne. Les six semaines de soldes de l’été 2018 auront été les dernières dans ce format. L’Assemblée nationale a entériné le rétrécissement de la période durant laquelle les commerces apposeront les petites gommettes colorées sur les étiquettes.

Dès l’hiver 2019, soit au début du mois de janvier prochain, les enseignes appliqueront des tarifs préférentiels pendant quatre semaines sur le territoire français.

 

Ventes privées et jours bradés

Etudié depuis l’année dernière, l’article 8 du Pacte sur la croissance suit en fait une tendance conjoncturelle. Bien des commerçants s’accordent en effet sur le fait que la durée des soldes est trop longue.

Le plus gros de la vague de consommateurs se précipitent surtout lors des premières démarques et les magasins ne font plus qu’un bénéfice moindre passées les premières semaines.

Par ailleurs, les ventes privées sur internet se sont démocratisées, créant des « jours de soldes » assez réguliers durant lesquels les clients s’approvisionnent sans attendre les soldes.

Le calendrier est en outre plein de jours à cocher pour faire des affaires, à l’instar du « Black Friday et consorts.

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web