Ernest & Célestine ont à nouveau rendez-vous aux César
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une nouvelle baisse du diesel attendue ce week-end au Luxembourg
Détente

Ernest & Célestine ont à nouveau rendez-vous aux César

Les aventures de la petite souris permettent encore au Luxembourg d'être présent à la cérémonie honorant le 7e Art. Le pays ayant coproduit ce film d'animation. Et le Grand-Duché s'offre une double chance d'êtree récompensée grâce à une autre coproduction, "Le Petit Nocolas".

Publié par Patrick Jacquemot le 25/01/2023
comments1 commentaire

Il n’y a pas que l’actrice Vicky Krieps qui permet au Grand-Duché d’être (re)connu dans le milieu cinématographique. Les films bénéficiant d’un financement luxembourgeois ou d’un talent local sont ainsi légion à être nominées à travers le globe. Ainsi, par exemple, le court-métrage The Red Suitcase du cinéaste irano-luxembourgeois Cyrus Neshvad a t-il été retenue pour la 95ème édition des Oscars.

Mais avant la cérémonie à Los Angeles, le 12 mars, c’est vers Paris qu’il faudra regarder. En effet, les César 2023 ont retenu deux coproductions luxembourgeoises pour figurer parmi la liste des œuvres en lice. Un prix pourrait donc tomber dès le 24 février prochain.
Un prix seulement parce qu’en fait les deux créations qui ont tapé dans l’œil de l’Académie des arts et techniques du cinéma concourent dans la même catégorie. Celle du “Meilleur film d’animation”. Suspense donc pour savoir si une compression dorée va venir saluer le 7e Art soutenu par des producteurs du Grand-Duché.

La souris ou l’écolier ?

Il s’agirait alors du quatrième César saluant l’environnement cinématographique luxembourgeois. La maison de production Mélusine ayant déjà été récompensée à deux reprises et Bidibul une fois. Et c’est encore ces deux sociétés qui figurent dans la sélection des César.
Mélusine arrivera à L’Olympia le cœur plein d’espoirs pour Ernest & Célestine, le voyage en Charabie. Une petite souris qui lui avait déjà valu un César, en 2013.

Lilian Eche et Christel Henon pour Bidibul Productions se retrouveront peut-être parmi les lauréats grâce à leur soutien pour Le Petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

 

 

Dans la “success story” cinématographique grand-ducale, la bonne nouvelle pourrait aussi venir d’Allemagne, à l’occasion de la Berlinale. Le pays y sera triplement représenté, et tous les films retenus ont pu bénéficier de l’accompagner du Film Fund.

La sélection officielle a ainsi fait une place  à :

  1. A Greyhound of a Girl, une coproduction Paul Thiltges Distributions
  2. la coproduction austro-luxembourgeoise-germano-suisse, Ingeborg Bachmann – Journey into the Desert signée par Margarethe von Trotta. A l’affiche, outre Vicky Krieps dans le rôle-titre figurent plusieurs autres comédien.ne.s luxembourgeois.e.s : Marc Limpach, Nickel Bösenberg, Elisabeth Chuffart et Tessy Strotz. La bande originale est aussi l’œuvre du compositeur luxembourgeois André Mergenthaler.
  3. au long-métrage d’animation The Siren (La sirène) coproduit par le Luxembourg (BAC Cinéma – David Grumbach), la France, l’Allemagne et la Belgique.

Retrouvez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web

loupblanc
Thionville/Luxembourg | France | 3254 messages
Il y'a 1 semaine

Ernest et Célestine adorable film d'animation...le logiciel utilisé est développé par une entreprise de la Grande Région basée à Metz : TVPAINT ...un vivier de jeunes talents qui travaillent pour faire connaître leur entreprise et exporter leur savoir faire ! 🥇👍🍀