La centrale de Cattenom va ouvrir ses portes
logo site
icon recherche
Détente

La centrale de Cattenom va ouvrir ses portes

Dans le cadre des prochaines Journées européennes du patrimoine, le public aura la possibilité de visiter la centrale nucléaire de Cattenom, entre le 18 et le 22 septembre prochains. Les inscriptions sont possibles jusqu'au 17 août.

Publié par Aymeric Henniaux le 02/08/2022 | 1.785 vues

Découvrez les entrailles de la centrale.
D'ordinaire fermée au public, la centrale ouvrira ses portes en septembre.

Tandis qu’elle a connu un printemps compliqué avec l’arrêt de ses réacteurs (les équipes de maintenance espèrent en rendre trois opérationnels d’ici l’hiver), voilà que l’on reparle de la centrale de Cattenom, mais cette fois heureusement pour une bonne raison : les Journées européennes du patrimoine. À cette occasion, EDF permettra l’accès à ses installations entre le 18 et le 22 septembre.

D’une durée de trois heures (sur les créneaux 9h-12h et 14h-17h), les visites débuteront par une conférence sur le fonctionnement même de la centrale avant d’entrer dans le vif du sujet : la visite à proprement parler de la salle des machines (hors zone nucléaire).

Attention, places limitées

Bien évidemment, la visite d’une centrale nucléaire ne s’appréhende pas de la même manière que celle d’un monument historique traditionnel. De nombreuses conditions préalables sont à prendre en compte, à commencer par une inscription obligatoire d’ici le 17 août sur le site d’EDF.

Ce genre de visite étant souvent rare, n’hésitez pas à vous inscrire rapidement, certains créneaux (comme ceux du 18 septembre ou du 21) étant déjà complets.

Une fois votre demande prise en compte, les visiteurs de nationalité française sont invités à transmettre leur numéro de sécurité sociale à l’adresse cattenom-visites@edf.fr. Une démarche indispensable afin de pouvoir accéder au site. Le jour J, il faudra également penser à prendre avec soi sa carte d’identité ou son passeport (en cours de validité).

Un accès encadré

Pour les inscrits ayant pu décrocher une place pour la visite, « le port de vêtements couvrants et de chaussures plates et fermées sera obligatoire en septembre », comme le rappelle EDF sur son site. Exit donc les shorts, les tongs ou autres jupes, les consignes vestimentaires sont strictes.

Par ailleurs, les personnes porteuses d’un stimulateur cardiaque ne pourront pas accéder au site pour leur sécurité. De même, le public ayant récemment passé un examen en médecine nucléaire il y a moins de trois mois ne pourra pas non plus prendre part à la visite, la faute aux appareils de détection de la radioactivité sur place, très sensibles. Enfin, EDF invite également les personnes à mobilité réduite, ayant souvent des vertiges et/ou se déplaçant difficilement à ne pas s’inscrire car elles ne pourront pas entrer sur le site.

Lire Cattenom, les quatre réacteurs à l’arrêt. Du jamais vu depuis 1986 !

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web