Le Brésil gagnera la Coupe du monde : parole de scientifique luxembourgeois
logo site
icon recherche
Détente

Le Brésil gagnera la Coupe du monde : parole de scientifique luxembourgeois

Le pronostic a été fait par un groupe international de statisticiens. Une équipe dans laquelle figure notamment le Pr Christophe Ley de l'Université du Luxembourg.

Publié par Patrick Jacquemot le 24/11/2022

Quand un passionné de ballon rond parie, il perd plus souvent qu’il ne gagne. Mais quand ce sont des mathématiciens ? On le saura le 18 décembre, au terme de la finale de la Coupe du Monde de football.

En effet, plusieurs “grosses têtes” des universités d’Innsbruck (Autriche), de Gand (Belgique), de Dortmund et Munich (Allemagne) et de l’Uni luxembourgeoise ont décidé de former une équipe pour tenter d’établir le programme imparable pour connaître les vainqueurs de chacune des 64 rencontres au programme.

Parmi ces génies de la statistique, on trouve un Luxembourgeois en la personne du Pr Christophe Ley.

A force de cogitations et de modélisations, leur pronostic est tombé : le Brésil va remporter sa sixième étoile au terme de cette édition 2022. Selon les chercheurs, la Seleçao de Neymar a 15% de chances de soulever la coupe.

Testé 10.000 fois

Mais comme le sport ne saurait être une science exacte, les chercheurs ne manquent pas de préciser que «Argentine, Pays-Bas, Allemagne et France ont également de bonnes chances de remporter le titre». Un des mathématiciens rappelant aussi que « nous fournissons des probabilités, pas des certitudes, et une probabilité de gagner de 15 % implique également une probabilité de 85 % de ne pas gagner ». CQFD…

A l’instar des gamers qui se sont eux aussi lancé dans des simulations sur Fifa21 ou autres jeux de foot sur console, les scientifiques ont entré dans leurs calculs de nombreux paramètres pouvant pondérer les pronostics.

Le résultat final tient ainsi compte, notamment des règles de match, de la valeur marchande des joueurs, du nombre de footballeurs appelés en sélection nationale ayant joué la Ligue des champions mais aussi des données extra-sportives comme la taille du pays ou... son produit intérieur brut.

Une drôle de sauce (on dit algorithme !) qui a été testé 100.000 fois avant de pointer Neymar et ses coéquipers comme champions du monde. Vainqueurs en finale de l’Argentine de Messi (celle qui a subi une cuisante défaite face à l’Arabie Saoudite…).

Les Diables Rouges favoris, côté Oxford

Signe que l’Intelligence artificielle ne dépend que des données dont on la nourrit, l’Université d’Oxford a, elle, conçu un scénario différent via un modèle mathématique conçu pour la compétition qatarie.

Le logiciel (qui avait vu la victoire de l’Italie contre l’Angleterre à l’Euro 2020) pointe, cette fois, la Belgique comme favorite.

Les Diables Rouges auraient ainsi de meilleures chances de l’emporter (13,8%) que… le Brésil toujours lui (13,5%) et la France (12,1%).

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web