Les luxembourgeois sont partis en vacances…au Luxembourg !
icon recherche
Détente

Les luxembourgeois sont partis en vacances…au Luxembourg !

A cause des restrictions de déplacements mises en place au cours de cette période, la population résidente a essentiellement voyagé au Luxembourg et dans les pays frontaliers.

Publié par Chrystelle Thevenot le 06/11/2020 | 1.552 vues

Crédit photo : www.visitluxembourg.com

L’étude du Statec note que près de 13 000 résidents ont effectué un séjour d’au moins une nuitée dans le pays, soit 24 séjours pour 1 000 habitants.

Avec la crise sanitaire, le Luxembourg est pour la première fois depuis que l’enquête existe (1997) la destination la plus fréquentée.

Les pays de destination comme les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne ont connu un recul moins important que la France au deuxième trimestre.

Les restrictions de déplacements et l’incertitude quant à la situation ont été moins défavorables aux séjours passés dans les pays frontaliers ou aux Pays-Bas, qu’aux séjours passés dans les pays plus lointains.

57% des séjours se sont déroulés à moins de 300 km de voiture du domicile

Ainsi, les visites aux proches résidant en Italie ou au Portugal ont reculé de respectivement 94% et 76% par rapport au printemps 2019. La France, l’Allemagne et les Pays-Bas ont été moins touchés (-40% environ).

Comme pour les voyages de loisirs, les déplacements se sont principalement effectués en voiture (76%).

Ceci est probablement lié aux restrictions de déplacements et au niveau de contamination des pays.

Nombre de voyages de loisirs vers les principales destinations

Les déplacements vers des pays plus éloignés ont bien évidemment été exceptionnels. L’Espagne, l’Italie et le Portugal, habituellement très fréquentés par les résidents, ont vu le nombre de visiteurs en provenance du Luxembourg se réduire d’environ 90%.

A peine 8% des résidents sont partis en vacances au printemps 2020

Au cours des trois dernières années, environ 43% des résidents partaient pour un séjour de loisirs au cours de cette période.

Or cette année, seulement 8% de la population résidente a effectué un voyage de loisirs au printemps.

La plupart des séjours se sont déroulés au mois de juin : 81% contre 15% en mai. Une petite proportion de séjours comptabilisés au second trimestre a débuté en mars, probablement avant le début du con nement.

La pandémie, combinée au climat très clément du printemps 2020, ont été propices aux séjours en extérieur.

Vive le camping !

Le camping observe un regain d’intérêt tel que les chiffres de 2020 dépassent ceux du printemps 2019 (+9%).

A l’opposé, les séjours passés chez un proche, en résidence secondaire, à l’hôtel ou dans un logement locatif reculent nettement.

Des vacances en fonction des revenus

Les différences de comportement selon le revenu persistent : 14% des personnes appartenant à la part supérieur des revenus (c’est-à-dire les 25% de la population ayant les revenus les plus importants) sont partis en vacances au printemps, contre 5% des résidents ayant les revenus les plus faibles.

Séjours passés chez des proches la destination

Les visites aux proches vivant à proximité ont augmenté au printemps 2020.

Lire Le Luxembourg va négocier la création d’un bus transfrontalier avec la France

Ailleurs sur le web