Mon compte

L’Europe offre un mois de voyage gratuit à 15.000 jeunes Européens

La Commission ouvrira, à la mi-juin, un portail permettant à n’importe quel Européen de 18 ans de pouvoir remporter un pass Interrail valable un mois entier durant l’été.

Quoi de mieux pour s’approprier l’Europe que d’aller à sa rencontre ? A l’aube du Brexit, en pleine recrudescence du repli sur soi, l’Union a décidé de prendre un bout du problème à bras-le-corps en invitant les citoyens à découvrir la diversité du continent.

Plus particulièrement, les futurs acteurs de la société et de la construction européenne de demain : les jeunes citoyens, traversés par un sentiment de défiance ou de désintérêt vis-à-vis de la communauté, dont 76 % pensent que le projet européen est avant tout une entreprise économique, selon une étude allemande intitulée « Les Jeunes et l’Europe en 2017 ».  

Se réconcilier ou même s’imprégner d’un état d’esprit européen, c’est bien l’objectif du programme #DiscoverEU. Via cette initiative, 15.000 jeunes ressortissants européens se verront offrir l’occasion de voyager gratuitement à travers l’Europe.

Un pass Interrail offert

La seule condition : avoir 18 ans (pas plus). N’importe quel fraîchement majeur pourra postuler, entre le 12 et le 26 juin prochain, sur le Portail européen de la jeunesse.

Ils répondront alors à six questions portant sur la culture, la géographie ou l’histoire de l’Europe avant de préparer leur éventuel itinéraire en y incluant au moins une visite inscrite au patrimoine européen.

Un jury de fonctionnaires européens procédera alors à la sélection des 15.000 candidats sur le principe du premier arrivé premier servi. Les sélectionnés bénéficieront d’un pass Interrail gratuit, valable pour une durée de 30 jours maximum. Les voyageurs auront la possibilité de plier bagages pour quatre pays européens au maximum entre juillet et septembre 2018.

Les trajets seront principalement effectués en train tandis que le pass donnera aussi accès à des modes de transports alternatifs suivant le parcours envisagé par le participant : bus, ferries voire avion dans les cas exceptionnels et si aucun autre moyen n’est possible. Le reste des frais (logement, restauration…) reste à la charge des touristes.

Les institutions prévoient d’allouer 12 millions au projet #DiscoverEU. Une possible deuxième vague de candidature pourrait voir le jour au second semestre si le fonds budgétaire n’est pas épuisé.

D’autres informations seront disponibles dans le courant du mois de mai sur le site de la Commission européenne, dans la rubrique « Voyager ».

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Détente

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez toutes les informations de lesfrontaliers.lu, toutes les semaines dans votre boite mail !

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies