300 euros d’amende pour un petit biscuit grignoté dans le train
logo site
icon recherche
Emploi

300 euros d’amende pour un petit biscuit grignoté dans le train

Sara, frontalière belge depuis 22 ans, a connu une mésaventure dans le train avec des  douaniers luxembourgeois. Elle a reçu une importante amende pour « défaut de port du masque ». Elle mangeait tout simplement un biscuit afin de ne pas faire un malaise...Elle témoigne. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 19/01/2022 | 19.786 vues
comments8 commentaires

Train-Belgique-Luxembourg
Train-Belgique-Luxembourg

« J‘étais dans un train de la SNCB – Société nationale des chemins de fer belges – au départ de Luxembourg à 17h22. Je rentrais de ma journée de travail » explique la jeune femme. Le train n’était visiblement pas bondé : « Nous étions assis un siège sur deux » confirme-t-elle.

Un biscuit qui coûte cher

Fatiguée, Sara* décide de grignoter un petit biscuit « pour m’éviter un malaise dans le train ». Elle a détaché son masque de l’oreille gauche mais voilà au même moment les douaniers luxembourgeois ont effectué un contrôle des passagers et lui ont dressé une contravention d’un montant de 300 euros pour « défaut de port du masque» : « Je leur ai fait part de mon étonnement car il est autorisé de manger dans les trains belges, pour autant que cela ne dure pas trop longtemps » souligne-t-elle indignée.

Mais visiblement les douaniers n’ont rien voulu entendre. Aujourd’hui, elle conteste cette sanction qu’elle trouve totalement « disproportionnée » voire « injuste ».

Les règles changent d’une frontière à l’autre

Cette salariée belge prend le train entre Marbehan et Luxembourg depuis des années : « Je ne savais pas qu’il était formellement interdit par le Luxembourg de manger dans les trains ». De plus, se trouvant dans un train belge, rien ne lui indiquait qu’il était interdit de manger. « Je ne comprends pas la logique de cette mesure qui interdit de manger tant qu’on est sur le territoire luxembourgeois mais une fois la frontière passée, cette interdiction tombe à l’eau alors qu’on est toujours dans le même train. Le contrôleur du train, appartenant à la SNCB, s’est dit également surpris de trouver des douaniers luxembourgeois dans son train » fait-elle observer.

S’il elle avait su….

Embarrassée par cette situation, Sara explique que si elle avait été au courant de cette interdiction, elle n’aurait jamais mangé ce biscuit dans le train : « J’ai toujours respecté les lois luxembourgeoises et je paie mes impôts au Luxembourg. Je suis à jour dans ma vaccination et je respecte les gestes barrières imposés. Je trouve tout à fait normal de faire respecter les lois. Cependant, je trouve que m’infliger une amende de 300 euros pour un biscuit grignoté dans un train belge non bondé, c’est se contenter d’appliquer la loi et oublier ce que l’on appelle l’esprit de la loi ».

Une question reste en suspens pour la salarié belge : les douaniers luxembourgeois ont -ils les pouvoirs de dresser des contraventions dans un train SNCB ?

Une affaire à suivre !

NB: Sara* est un nom d’emprunt.

Est-il possible de manger ou de boire dans le train et dans les gares ?

En Belgique 

Le port du masque ou de toute autre alternative en tissu est obligatoire à bord des trains et dans les gares. Néanmoins, il peut être enlevé occasionnellement pour manger et boire. Il est demandé toutefois de remettre ensuite le masque en place immédiatement.
(Source : SNCB)

Au Luxembourg 

Le port d’un masque est obligatoire en toutes circonstances dans les transports publics. Le port du masque n’est plus obligatoire sur les quais si la distance de sécurité de 2 mètres peut être respectée. La consommation de boissons et d’aliments reste interdite dans les trains, bus, salles d’attente et halls des gares, à l’exception des endroits indiqués. (Source : CFL)

Lire : Quel document présenter pour manger dans un restaurant au Luxembourg ?

Lire Violence dans un laboratoire à Ettelbruck ; une femme assène un coup de poing à une infirmière  

Lire Lesfrontaliers sont sur Instagram !

Ailleurs sur le web

tuggi70
213 messages
Il y'a 4 mois

Les douaniers luxembourgeois ont compétence dans tous les moyens de transport circulant sur le territoire luxembourgeois, donc également dans un train SNCB qui circule au Luxembourg.De même, tant qu'il est au Luxembourg c'est la législation luxembourgeoise qui s'applique en matière de Covid et autres.C'est comme si par exemple en B il serait autorisé de rouler sans ceinture en voiture, mais obligatoire au L. Dans ce cas même si vous circulez avec un véhicule B vous devrez mettre la ceinture.Bon, c'est vrai que 300,- EUR pour avoir mangé un bisquit c'est exagéré, un rappel verbal aurait suffit.

Nicolas Dumont
1 messages
Il y'a 4 mois

Faut vraiment arrêter avec toute cette parano, on ne fait pas une tel bordel pour la grippe chaque année, et on oblige pas le vaccins que je sache. Faut vraiment arrêter cette histoire, ca va trop loin. Avec ces mesures de merde on ne lutte pas contre le virus, on fait juste chier les gens rien de plus

fredlwiltz
1145 messages
Il y'a 4 mois

J'ajoute que même en Belgique les douaniers Luxembourgeois sont habilités à intervenir. La compétence des membres de la police et de la douane est transnationale dans le BENELUX. Autrement dit, chaque policier ou douanier d'un état membre du traité BENELUX est considéré comme un policier ou douanier également dans les 2 autres états.
En outre les trains ne bénéficient pas du statut d'extraterritorialité contrairement aux avions.
L'amende ne sanctionne pas le fait d'avoir manger un biscuit mais de ne pas avoir respecté l'obligation de porter un masque. De plus si l'on risque à ce point un malaise, on fait appel à une ambulance pour aller à l'hôpital.
il y a des rappels partout de l'obligation de porter le masque sur le territoire Grand Ducal et qu'il y est interdit de manger ou boire dans les transports en commun. 
Bref pour moi les arguments ne tiennent pas la route

Raiisin
153 messages
Il y'a 4 mois

n'importe quoi ... les malaises/étourdissements de ce genre liés à une mauvaise alimentation ou sous-alimentation sont fréquents, ce n'est pas rare que dans les lieux publics les gens grignottent. La sanction est disproportionnée. Un rappel aurait suffit. Faible avec les forts et forts avec les faibles.
Les impôts et taxes que nous payons et qui paient ces douaniers ne sont pas faits pour sanctionner les citoyens qui travaillent, mais pour établir l'ordre. C'est pour cela qu'on paie. Allouer des moyens dans ce genre de vérification est ridicule est démontre bien à quel point le problème n'est pas le virus mais bien la folie des décisions sociétales qui en découlent.

Raiisin
153 messages
Il y'a 4 mois

Et j'ajoute aussi que les usagers de ces transports sont les premiers à gueuler lorsqu'il y a un incident voyageur (malaise) entrainant l'immobilisation du train/transport. 

ficanas
Dans le brouillard | 423 messages
Il y'a 4 mois

Posté par: fredlwiltz ...De plus si l'on risque à ce point un malaise, on fait appel à une ambulance pour aller à l'hôpital...  Bref pour moi les arguments ne tiennent pas la route
 

Trop bon 😂
T'est le gagnant de la semaine, hors catégorie même...
 

tembargo
21 messages
Il y'a 4 mois

"Elle mangeait tout simplement un biscuit afin de ne pas faire un malaise"Ça sent la grosse excuse bidon. Sinon elle ne se tiendrait qu'à cet argument et pas à si j'avais su je n'en aurais pas mangé.
Mais bref quand on se tape 300 euros d'amende, j'aurais aussi raconté n'importe quoi.Et c'est les 300 euros l'histoire de fou.

Il y'a 4 mois

C est surtout le fait de dire qu au Luxembourg il est interdit de manger et de boire dans les transports publics. Mdr !!!!! Venez prendre un train vers 12h30 ou 18h30 par exemple... Pizza à volonté sans masque bien entendu. Et le contrôleur qui ne dit rien... Et ce tous les jours...