icon recherche
Emploi

36% des actifs du bassin sidérurgique sont frontaliers

Le secteur Thionville-Hayange, qui couvre une zone bien plus large que son nom ne le laisse entendre, compte plus d’un tiers de travailleurs frontaliers parmi ses actifs. Le directeur de l’agence Pôle Emploi de Hayange renseigne par ailleurs sur leur profil et sur les secteurs les plus recruteurs pour les navetteurs au Luxembourg.

Publié par Romain S. le 19/04/2018 | 1.598 vues

Parmi les offres reçues et proposées par le Pôle Emploi de Hayange, 25 % émanent du Luxembourg. Un chiffre qui monte à 66% pour Hayange.
Parmi les offres reçues et proposées par le Pôle Emploi de Hayange, 25 % émanent du Luxembourg. Un chiffre qui monte à 66% pour Hayange.

Le chiffre a été fraîchement délivré par le directeur de l’agence Pôle Emploi de Hayange, Pascal Sinnes. Plus d’un tiers des actifs du bassin sidérurgique Thionville-Hayange, soit une zone qui s’étend, grosso modo, d’Audun-le-Tiche à Sierck-les-Bains, sont des travailleurs frontaliers.

Pour se faire une idée de la proportion, cela représenterait 37.240 des 103.445 actifs (de 15 à 64 ans) recensés en 2014 dans le bassin sidérurgique, sur une population totale, en 2014 toujours, de 242.164 habitants. Par ailleurs, 52,5% des frontaliers du Grand Est exerçant au Luxembourg résident dans ce bassin.

25 % des offres d’emploi pour le bassin émanent du Luxembourg

Parmi les offres reçues et proposées par le Pôle Emploi de Hayange, 25 % émanent du Luxembourg. Un chiffre qui monte à 66% pour Hayange. « La particularité de cette agence est qu’elle reçoit toutes les offres en provenance du Grand-Duché », précise Pascal Sinnes. Avant d’être centralisées à Hayange pour un souci de gestion et d’organisation, elles étaient départagées entre les agences de Hayange, Thionville et Longwy.

 Ainsi, la liste des secteurs les plus recruteurs et les plus profitables aux frontaliers réunit :

  • Les activités de services administratifs et de soutien ;
  • Les activités scientifiques et techniques ;
  • La santé et l’action sociale ;
  • Le secteur financier ;
  • Le transport ;
  • L’information-communication.

Régulièrement cité, le chiffre de 95.000 Français frontaliers est bien confirmé, soit une hausse de 4,3% sur l’année 2017. Dans le même temps et sans doute en corrélation, l’emploi salarié grimpait de 3,6% au Luxembourg sur la même période selon les données du Statec.

42,4 % ont un profil d’employé qualifié

Le directeur dévoile également les profils des demandeurs d’emploi du bassin sidérurgique. Ils étaient 12.457 à n’exercer aucune activité (Catégorie A) au 31 décembre 2017, soit une baisse de 5% constatée sur les deux dernières années. A noter toutefois, le regain de contrats à temps partiel (Catégories B et C).

Parmi eux :

  • 42,4% ont un profil d’employé qualifié ;
  • 23,1% un profil d’employé non qualifié ;
  • 14,9% un profil d’ouvrier qualifié ;
  • 10,9% un profil d’ouvrier non qualifié ;
  • 5,3% un profil d’agent de maîtrise ;
  • 2,7% un profil de cadre.

9 % détiennent au moins un BAC+3

Le rapport présenté par M. Sinnes renseigne de manière détaillée sur le niveau d’études de ces derniers :

  • 58 % ont suivi un CAP-BEP ;
  • 21,8 % ont le niveau BAC ;
  • 10,4 % ont un BAC+2 ;
  • 9 % possèdent un BAC+3 ou plus.

En vertu des dernières statistiques, le taux de chômage sur le bassin Thionville-Hayange s’élève à 8,4 %, en recul de 1,6 % sur deux ans. Pour la Moselle et le Grand Est, il s’établit respectivement à 8,9 % et 8,6 % (également le taux national).

Un Job dating transfrontalier

Depuis le début de l’année et jusqu’à la fin mai, l’agence Pôle Emploi de Hayange organise en outre une vingtaine de manifestations à destination des demandeurs d’emploi.

Se tiendra notamment un Job dating informatique transfrontalier le 29 mai à la salle du Casino de Thionville, réunissant une quinzaine de boîtes luxembourgeoises exclusivement portées sur le secteur informatique.

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web

Francais du Lux
123 messages
Il y'a 7 mois

Peu importe leurs études.... ils ont de la chance de travailler au Lux!

Actarus_77
1189 messages
Il y'a 7 mois

Peu importe leur études... La France n'est plus capable d'offrir un avenir à ses enfants !!!