Au Luxembourg, la croissance du «Service aux entreprises» ne cesse pas
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une mini-hausse pour le SP98 jeudi au Luxembourg
Emploi

Au Luxembourg, la croissance du «Service aux entreprises» ne cesse pas

Depuis début 2022, c’est le secteur d’activité qui a le plus recruté (3.400 embauches en 9 mois). Et ce n’est pas fini : 7% des postes restent en recherche de candidats.

Publié par Patrick Jacquemot le 01/12/2022

S’il est un secteur en pleine forme au Luxembourg, c’est bien le B2B. L’information n’a finalement rien d’étonnant tant le « Service aux entreprises » est devenue une activité majeure depuis le début des années 2020.

D’ailleurs, à étudier de près le marché de l’emploi, le Statec est formel : les entreprises agissant dans le business 2 business sont à l’origine d’un quart des créations d’emplois de ces 25 dernières années au Grand-Duché.

Et bonne nouvelle : la tendance ne s’essouffle pas, comme le prouve la croissance du secteur enregistrée depuis janvier 2022. En neuf mois, les effectifs ont gonflé de 4,4% (la progression sectorielle la plus forte du pays). Soit 3.400 nouvelles recrues.

Comme de plus en plus de sociétés externalisent tout ce qui n’est pas leur cœur de métier, le B2B a encore de beaux jours devant lui. Et l’actuel cap des 90.000 emplois de cette branche devrait vite être dépassé.

Et il faudrait bien si le secteur veut assumer correctement l’ensemble des missions confiées. En effet, le secteur (à l’instar de la restauration) peine à pourvoir l’ensemble de ses postes. 7% des places resteraient actuellement vacantes… A l'heure où le chômage luxembourgeois reprend, voilà donc des pistes d’embauche toutes tracées.

Les "Big Four" embauchent

Si le secteur pèse autant, il le doit notamment au vaste champ d’activités qu’il recouvre. Cela va de la sécurité à l’ingénierie en passant par la logistique, la comptabilité, la propreté, la location de véhicules, les études de marché ou le conseil managérial.

Centres d’appels, sièges sociaux ou activités vétérinaires constituent également quelques-unes des activités du « Service aux entreprises ».

Si la création d’emplois a été soutenue par le développement des services proposés, le Statec note toutefois l’importance prise par les missions juridiques ou comptables. A elles seules, elles ont été à l’origine d’un tiers des nouveaux contrats signés cette année (1 100 postes).

Des recrutements qui, dans les deux domaines précités, restent essentiellement portés par les quatre grands cabinets d’audit & conseil établis au Luxembourg : Ey, Deloitte, PwC et KPMG.

 

Retrouvez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web