icon recherche
Emploi

Et les enseignants les mieux payés sont… Luxembourgeois

Un instituteur luxembourgeois perçoit en moyenne presque trois fois plus qu’un homologue français.

Publié par Romain S. le 25/02/2019 | 16.282 vues
comments2 commentaires

Parmi ses voisins du Nord, la France est le pays qui rémunère le moins ses enseignants.

Dans les régions limitrophes du Grand-Duché, très peu de domaines, s’il y en a d’ailleurs, lui font concurrence en termes de revenus.

Bien évidemment, les salaires sont indexés sur le coût de la vie et résider dans un village mosellan un peu en marge de la frontière est moins coûteux que de vivre dans le canton de Luxembourg.

Pour autant, les écarts sont parfois assez stupéfiants. Et en l’occurrence, travailler en tant que salarié dans l’éducation au pays, c’est presque vivre sur une autre planète, en comparaison des employés dans cette branche chez les voisins.

25.000 euros pour un débutant en France

Une étude européenne portant sur les salaires des enseignants au cours de l’année académique 2016/2017 en atteste. Le réseau Eurydice s’est ainsi intéressé aux émoluments des professeurs de l’école primaire et secondaire au sein de l’UE.

Rémunéré en moyenne à hauteur de 25.626 euros brut annuels, un instituteur débutant dans l’Hexagone (avec le minimum de qualification) perçoit presque trois fois moins qu’un homologue luxembourgeois (70.671 euros brut par an).

Si l’on pousse le comparatif dans l’extrême, ce dernier gagne 17 fois plus qu’un professeur roumain (4.009 euros brut par an) avec le même niveau de qualification.

Force est de constater en outre que la France est celle qui dorlote le moins ses enseignants parmi ses voisins du Nord et même au sein de l’OCDE.

En Allemagne, ils émargent à 46.984 euros brut annuels, largement plus qu’en Belgique (pour la Communauté française) où le plancher est à 30.744 euros brut.

Perspectives d’évolution nettement inégales

Et d’après ce même rapport, les perspectives d’évolution salariales sont elles-aussi inégales selon que l’intéressé exerce au Luxembourg ou ailleurs.

 

  Après 15 années d’activité (en euros brut annuels) Au top de la carrière (en euros brut annuels)
Allemagne 58.750 62.331
Belgique (Communauté française) 43.293 52.982
France 31.223 45.472
Luxembourg 103.204 124.881

 

Plus récemment, la Banque Mondiale s’est également penché sur le sujet. D’après les données recueillies par l’organisme et exploitées par Statista, un professeur dans un lycée public français en début de carrière toucherait 27.127 euros brut annuels.

Loin, très loin même, derrière ce que peut espérer un débutant allemand (53.041 euros). En tête de ce classement… les Luxembourgeois avec 68.304 euros brut qui se placent même devant les employés du secteur en Suisse (60.169 euros).

 Infographie: Les pays où les enseignants sont les mieux payés | Statista

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web

LIGNEUL Franck
LONGWY | FRANCE | 10 messages
Il y'a 3 mois

Cet écart se creuse de plus en plus...les métiers de l'éducation en France ont été abandonné depuis plus de 20 ans. Les salaires des professeurs (bac + 4)  des éducateurs spécialisés (bac +3) sont ridiculeusement bas, les conditions de travail ridiculeusement horribles (classes surpeuplées à souvent plus de 35 élèves, du matériel "ancestral"...des ordinateurs vieillots...quand il y en a, système de répartitions des profs complètement tordus, qui envoient les plus jeunes et inexpérimentés dans les lieux les plus compliqués (ZEP ZUP). Les éducateurs de rue ont disparus, ceux d'internat travaillent dans des structures archi-pleines, avec des jeunes qui nécessitent des soins et des lieux d'accueil spécialisés qui n'existent pas, d'où l'envoi en Belgique des populations françaises handicapées..bref, pour bosser comme prof ou éducateur il faut une véritable motivation personnelle car les salaires sont loin d'en être une !!!