icon recherche
Emploi

Et si des frontaliers entraient dans la police luxembourgeoise ?

Le ministre de la Sécurité publique luxembourgeois, François Bausch, laisse entendre qu’une réflexion en ce sens pourrait s’inviter à la table du gouvernement.

Publié par Romain S. le 13/12/2018 | 4.959 vues
comments1 commentaire

L'an passé déjà, la Chambre des députés avait ouvert la porte aux recrutements de non-Luxembourgeois dans la fonction publique.

Et si les rangs de la police grand-ducale se garnissaient d’éléments non-Luxembourgeois ?
C’est en substance ce que le ministre de la Mobilité, de la Défense et de la Sécurité publique, François Bausch a laissé entendre dans une interview accordée au Paperjam.

Rien n’est acquis, rien n’est programmé, mais M. Bausch semble en tout cas laisser la porte ouverte à cette possibilité. « Pourquoi ne pas réfléchir à une option pour les ressortissants de l’Union européenne qui auraient par exemple des conditions de résidence d’au moins cinq ans, et qui ont des connaissances en luxembourgeois ? », s’est-il interrogé dans les colonnes du magazine financier.

Une réflexion qui intervient à l’heure où les forces publiques du pays sont en quête de nouveaux effectifs.

Déjà l’an passé et devant la difficulté de recruter de bons profils, la Chambre des députés avaient émis un avis comparable pour la fonction publique.

Lire : L’Etat luxembourgeois recrute en 2018, même des frontaliers !

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web

Dick
89 messages
Il y'a 4 mois

"laisse entendre qu’une réflexion en ce sens pourrait s’inviter".
C'est ce qu'on appelle la langue de bois non?