Mon compte

La retraite au Luxembourg expliquée aux frontaliers

Les frontaliers sont nombreux à se poser des questions sur le fonctionnement de la retraite au Luxembourg. Quel est l'âge de départ à la retraite, quelles sont les conditions à respecter, quelles périodes sont prises en compte, etc.

Quel est l'âge de la retraite au Luxembourg ?

L'âge légal de départ à la retraite est fixé à 65 ans au Luxembourg.
Il est cependant possible de partir en pension de vieillesse anticipée sous certaines conditions, à l'âge de 57 ans ou de 60 ans.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d'une pension ?

Au Luxembourg, pour bénéficier d'une pension, il faut prendre en compte deux conditions : l'âge et les périodes d'assurance, appelées aussi "stages", qui impliquent les périodes d'assurance obligatoire, d'assurance continuée, d'assurance facultative, les périodes d'achat rétroactif et les périodes complémentaires.

Voir à quoi correspondent les périodes d'assurance obligatoire, d'assurance continuée, d'assurance facultative, les périodes d'achat rétroactif ou encore les périodes complémentaires ? 

Pour bénéficier d'une pension, il faut ainsi pouvoir justifier d'un stage de 120 mois (d'assurance obligatoire, assurance continuée, assurance facultative, périodes d'achat rétroactif ou périodes complémentaires), dont au moins 12 au Grand-Duché.

✔ Ainsi, contrairement à la croyance commune, pour pouvoir bénéficier d'une retraite au Luxembourg, il ne faut donc pas avoir travaillé 10 ans au Grand-Duché, mais au minimum un an au Luxembourg ET avoir cumulé au moins 10 ans d'affiliation dans d’autres pays européens (ou ayant conclu une convention de sécurité sociale).

La pension vieillesse anticipée

Elle est accordée : 

  • si l'assuré peut justifier d'un stage de 480 mois de période d'assurance obligatoire, il pourra bénéficier d'une pension vieillesse anticipée à 57 ans ;
     
  • si l'assuré peut justifier d'un stage de 480 mois de périodes d'assurance obligatoire, d'assurance continuée, d'assurance facultative, de période d'achat rétroactif et de période complémentaire, dont au moins 120 mois de période d'assurance obligatoire, d'assurance continuée, d'assurance facultative et de période d'achat rétroactif, il pourra bénéficier d'une pension vieillesse anticipée à 60 ans.

Et si le salarié a eu une carrière mixte ?

Il est très fréquent pour les travailleurs frontaliers, d'avoir travaillés au Grand-Duché, mais aussi dans leur pays de résidence.
Dans cette situation, d'une manière générale, le salarié cotise dans le pays dans lequel il travaille.

Au moment de la retraite, toutes les périodes de cotisation réalisées dans un pays membre de l’Union européenne, en Suisse, en Islande, en Norvège, au Liechtenstein ou encore dans les Etats ayant une convention bilatérale, sont prises en compte pour l’ouverture du droit et le calcul de la retraite.

La personne souhaitant partir en retraite doit cependant introduire sa demande auprès de la caisse de retraite de son pays de résidence, qui se chargera de faire le lien avec les pays dans lesquels un emploi a été exercé.

✔ Il faut savoir que chaque pays va calculer la pension en fonction de la législation nationale et au prorata du temps travaillé dans chaque pays. Cela signifie aussi que comme l'âge et les conditions de retraite varient d'un pays à l'autre, l'assuré bénéficiera des prestations de chaque pays, uniquement lorsqu’il aura satisfait à la condition d’âge prévue par la législation du pays en question.

L'âge de départ à la retraite dans les pays de la Grande Région :

  • Au Luxembourg, la pension de vieillesse est accordée à partir de 65 ans, si les conditions sont remplies. Plus d'informations sur le site de la Caisse nationale d’assurance pension.  
     
  • En Belgique, l’âge légal de la pension est de 65 ans jusqu'en 2024, toujours sous conditions. Passée 2024, il se fera à 66 ans puis à 67 ans à partir de 2030. Plus d'informations sur la retraite en Belgique sur le site de l'Office national des pensions.  
     
  • En France, l’âge légal de départ à la retraite varie entre 60 et 62 ans pour les personnes nées avant 1955 et pour les personnes nées à partir de 1955, l'âge est fixé à 62 ans, mais sous conditions. Plus d'informations sur le site de l'Assurance retraite
     
  • Enfin, en Allemagne, l'âge de départ à la retraite varie entre 65 ans et 67 ans pour les personnes nées avant 1964. Pour les personnes nées après, l'âge est fixé à 67 ans. Plus d'informations sur le site de la Deutsche Rentenversicherung


Dans quels cas peut-on demander un remboursement des cotisations ?

Le salarié peut demander un remboursement des cotisations versées au Luxembourg, uniquement s'il ne remplit pas les conditions pour obtenir une retraite au Luxembourg à ses 65 ans.

Par exemple, si sa carrière totale est de moins de 10 ans ou encore, s'il a travaillé au Luxembourg, mais aussi dans un pays qui n'a pas conclu de convention de sécurité sociale avec le Luxembourg et qu'il ne totalise pas dix ans au Luxembourg, il peut demander à se faire rembourser ses cotisations.

Pour cela, il doit faire la demande de remboursement via le formulaire téléchargeable sur le site de la CNAP

→ Attention, dans le cas où le salarié a travaillé moins d'un an au Luxembourg, il ne pourra pas demander de remboursement de ses cotisations, ni toucher une retraite du Luxembourg. Ce sont les pays (faisant partie de la Communauté européenne) dans lesquels le salarié aura travaillé qui prendront en charge cette période.
Par contre, à partir du moment où le salarié à une carrière totale d'au minimum 10 ans à l'âge de ses 65 ans, dont un an travaillé au Luxembourg, il ne pourra pas prétendre à un remboursement des cotisations, mais touchera une pension à partir de ses 65 ans, pour les années prestées au Luxembourg.

A quel moment faire sa demande de pension ?

Il faut savoir que les pensions sont accordées sur demande. Il est conseillé de faire sa demande de pension plusieurs mois avant la date d'ouverture du droit. Le formulaire de demande est accessible sur le site de la CNAP (Caisse Nationale d'assurance pension) : www.cnap.lu.

✔ Pour les frontaliers, il est recommandé de présenter sa demande auprès de l'organisme compétent du lieu de résidence. Si l'assuré a eu une carrière mixte, c'est-à-dire qu'il a travaillé dans plusieurs pays, la durée de traitement de la demande dépendra de la rapidité avec laquelle les organismes communiquent entre eux.

Source : Caisse Nationale d'Assurance Pension

Être à la retraite et travailler en même temps

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Portrait de laurent_gilson

Bonjour,
Qu'en est il des travailleurs de nuit ou en pause ?
On m'a dit qu'après 20 ans de travail dans ces conditions et à 57 ans accomplis on peut prétendre à la pension. Est ce correct ?
Merci d'avance .

Portrait de pascal Paron

bonjour  suite  proche de a retraite  de la reconaissance handicaper de france ,j ai 54 ans  

vu que j ai travailler 13 ans au luxembourg comme carreleur de 2000a 2013

la carsat de france me donne la retraite  a 55 au taux de 80%SOURDITE

Cement ca se passe aec le luxembourg pour ma retraite ??je la touche quand ? ou il verse a plus tard 

a savoir  

merci 

cordialement    (je suis malendendant 

pascalparon

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Emploi

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez toutes les informations de lesfrontaliers.lu, toutes les semaines dans votre boite mail !

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies