L’aide de l’État au Luxembourg pour la formation est de 171 euros par salarié
logo site
icon recherche
Emploi

L’aide de l’État au Luxembourg pour la formation est de 171 euros par salarié

Les salariés au Luxembourg suivent 4,7 formations d’une durée de 3,9 heures, c'est une moyenne. Est-ce que les femmes se forment plus que les hommes ? Quelle est la disparité constatée ? Décryptage.  

Publié par Chrystelle Thevenot le 17/05/2022 | 2.464 vues

L’Institut national pour le développement de la formation professionnelle continue (INFPC) vient de dresser un bilan sur la formation dans les entreprises. Les entreprises qui sollicitent l’aide de l’État pour le financement de leur plan de formation investissent 1,7% de leur masse salariale en formation.

En moyenne, les salariés suivent 4,7 formations d’une durée de 3,9 heures et l’aide financière de l’État au Luxembourg s’élève à 171 euros par salarié.

En 2019, 2 324 entreprises bénéficient de l’aide financière de l’État à la formation, soit 32,1 % des entreprises luxembourgeoises de 10 salariés et plus et 56 % de l’ensemble des salariés.

Lire Le droit des salariés

Les formations coûtent 220 euros par participant

Les entreprises investissent donc 1,7 % de leur masse salariale en formation. Le taux de participation financière est le plus élevé dans les entreprises des secteurs « Transports et entreposage » et « Arts, spectacles, activités récréatives et autres activités de services », qui investissent 2 % de la masse salariale pour la formation de leurs salariés.

Le taux de participation financière varie de 3,5 % pour les entreprises de moins de 10 salariés à 1,6 % pour les entreprises de 250 à 999 salariés. Les coûts liés aux formateurs externes représentent 29,2 % de l’investissement en formation, dont 26,9 % couvrent les factures aux organismes de formation ou fournisseurs/formateurs. Les formations coûtent, en moyenne, 220 euros par participant.

4,7 formations d’une durée de 3,9 heures

Dans les entreprises de 1000 salariés et plus et dans les entreprises du secteur « Activités financières et d’assurance », les salariés suivent plus de formations (respectivement 5,7 et 9,3), mais de plus courte durée (respectivement 3,6 et 2,4 heures).

Deux domaines de formation réunissent plus de la moitié de l’ensemble des participants aux formations : « Technique/Métiers » (33 %) et « Qualité, ISO et sécurité » (22 %).

Les cadres suivent 7,3 formations

Selon l’INFPC, les cadres et les dirigeants suivent plus de formations (respectivement 7,3 et 6,6 formations, en moyenne) que les salariés qualifiés et les salariés non qualifiés (respectivement 4,9 et 1,8 formations, en moyenne).

Lire Tout savoir sur les aides à la formation au Luxembourg

Plus de femmes se forment que d’hommes

Les femmes suivent quasiment le même nombre de formations que les hommes, 4,6, contre 4,8 formations, en moyenne.

En revanche, les femmes cadres et dirigeantes (respectivement 8,1 et 9,4 formations, en moyenne) participent à davantage de formations que les hommes (respectivement 7 et 6  formations, en moyenne). Les femmes et les hommes salariés qualifiés sont proches (respectivement 4,9 et 5 formations, en moyenne).

L’accès à la formation des salariés non qualifiés est limité, en particulier pour les femmes. Elles suivent, en moyenne, 1,4 formation, contre 2 formations pour les hommes.

Les plus de 45 ans sont actifs…

Par rapport à 2018, la participation aux formations au sein de cette tranche d’âge progresse (+ 0,5 formation, en moyenne). Elle est la plus soutenue parmi les entreprises appartenant aux secteurs « Activités financières et d’assurance » et « Transports et entreposage », avec respectivement 8,3, et 5,2 formations suivies, en moyenne.

La participation des salariés âgés de plus de 45 ans est privilégiée par les grandes (250 à 999 salariés) et les très grandes entreprises (1 000 salariés et plus), avec respectivement 4,6 et 5,9 formations suivies, en moyenne.

171 euros d’aide financière accordée aux entreprises par salarié

L’aide de l’État à la formation professionnelle continue au Luxembourg s’élève à 37 millions d’euros. Par rapport à 2018, elle augmente de 4,5 %. L’aide financière octroyée s’élève, en moyenne, à 21 496 euros par demande, à 9,2 euros par heure de formation et à 171 euros par salarié.

Lire Formation continue à l’université : principe et avantages au Luxembourg

 

Retrouvez-nous sur

 

Ailleurs sur le web