icon recherche
Emploi

Epidémie : l’Allemagne limite encore davantage l’accès à son territoire

Cette mesure s’applique aussi bien aux citoyens allemands qu’aux résidents des pays tiers. Qu'en est-il pour les travailleurs frontaliers ? 

Publié par Chrystelle Thévenot le 07/04/2020 | 3.543 vues
comments2 commentaires

Au moment où le pays vient de dépasser le seuil des 100 000 contaminés par le coronavirus, le ministre de l’Intérieur, Ernst Seehofer, veut placer en quarantaine quiconque reviendrait d’un voyage de quelques jours à l’étranger.

Cette mesure s’appliquerait aussi bien aux citoyens allemands et de l’Union européenne qu’aux résidents des pays tiers, mais à l’exception des travailleurs frontaliers et de plusieurs professions indispensables à la vie économique et aux soins de santé. Elle consiste concrètement en un confinement strict de 14 jours à domicile.

Selon nos confrères du Figaro : « La proposition doit être soumise à l’approbation des seize länder et entrerait en vigueur le 10 avril. Elle a été présentée lundi matin en conseil des Ministres, et ceci, au moment même où le voisin autrichien, en revanche, annonçait des prochaines mesures d’assouplissement, visant à faire rouvrir les magasins à partir du 1er mai. L’Allemagne effectue déjà depuis le 16 mars, des contrôles à ses frontières intérieures au voisinage de la France, de la Suisse, du Luxembourg, de l’Autriche, et du Danemark, et en collaboration avec ces pays ».

L’Allemagne – en dépit d’un faible taux de morbidité – au quatrième rang mondial des pays les plus touchés par l’épidémie derrière les États-Unis, l’Espagne et l’Italie, et devant la France.

Lire Télétravail : des accords avec l’Allemagne, la France et la Belgique

Ailleurs sur le web

roudeleiw
510 messages
Il y'a 2 mois

Allemagne, France... on va bientôt se retrouver sur une ile au Luxembourg.