Le ciel s’assombrit (un peu) au-dessus du marché de l’emploi luxembourgeois
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Le diesel bientôt sous la barre des 1,50 € ?
Emploi

Le ciel s’assombrit (un peu) au-dessus du marché de l’emploi luxembourgeois

Le nombre de demandeurs d’emplois a augmenté de 3,8% en un mois au Luxembourg. Dans un contexte de crise, le chômage retrouve son niveau d’avant l’été.

Publié par Patrick Jacquemot le 21/11/2022

Certes, l’heure n’est pas encore à la panique générale. Toutefois, alors que de début 2021 à mi-2022, le chômage avait drastiquement baissé au Luxembourg avant de stagner, voilà qu’il remonte en octobre.

Sur un mois, les services de l’Adem ont ainsi comptabilisé 325 inscriptions de candidats à un job de plus qu’en septembre dernier. Portant à 14 669 le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles. L’augmentation concernant principalement des actifs de moins de 30 ans.

La hausse n’est pas énorme certes, mais elle intervient dans un contexte où les entreprises semblent moins ouvertes au recrutement. Ainsi, le mois dernier, les employeurs déclaré 3 284 postes vacants à l’ADEM. A la même période en 2021, 16% de places en plus attendaient des candidats au recrutement.

Le recul du nombre de places à pourvoir est principalement notable dans les secteur de la construction, de l’hébergement et de la restauration ainsi que pour les missions proposées en intérim. Toutefois, l’Agence pour le développement de  l’emploi conserve 13 033 annonces ouvertes dans ses fichiers.

Chez les voisins

Passées les frontières, la situation est plus morose encore. Ainsi, voici quelques jours, la Wallonie affichait un taux de chômage à 13,3% de sa population active quand, en France, on estimait ce ratio à 7,3% pour la fin du troisième trimestre.

L'Allemagne avec 5,5% de chômeurs déclarés restant encore peu impactée par la crise visiblement. A l'image donc du Luxembourg qui présente toujours un taux de chômage de 4,9%...

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web