Les frontaliers belges pourront télétravailler jusqu’au 31 mars 2021
logo site
icon recherche
Emploi

Les frontaliers belges pourront télétravailler jusqu’au 31 mars 2021

Les frontaliers belges vont continuer de télétravailler. Un accord vient d'être signé entre la Belgique et le Luxembourg. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 08/12/2020 | 3.930 vues

Drapeau-belgique
Crédit photo : @Macky_Ch

Le 19 mai 2020, le Luxembourg et la Belgique avaient signé un accord amiable précisant le traitement fiscal des travailleurs frontaliers dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Cet accord, prolongé à deux reprises, prévoit que les jours pendant lesquels les travailleurs frontaliers sont amenés à travailler depuis leur domicile en raison des mesures prises pour combattre la pandémie de Covid-19, ne soient pas pris en compte comme jours prestés dans l’État de résidence du frontalier.

Afin de continuer à contenir la propagation du virus et d’assurer la sécurité des citoyens, les deux ministres ont décidé de prolonger cet accord amiable jusqu’au 31 mars 2021.

« Ensemble avec mon homologue belge Vincent Van Peteghem nous sommes convenus à un accord en matière de la fiscalité des frontaliers pendant la crise sanitaire jusqu’au 31 mars 2021, par analogie avec la solution trouvée avec la France. C’est une excellente nouvelle, qui donne aux dizaines de milliers de frontaliers belges et à leurs employeurs une sécurité juridique maximale et une plus grande prévisibilité pour l’organisation de leur emploi du temps.» a précisé le ministre de l’Economie Pierre Gramegna.

Lire Prolongation du télétravail des frontaliers français jusqu’au 31 mars 2021

Ailleurs sur le web