Les salaires dans le BTP au Luxembourg, par métier
logo site
icon recherche
Emploi

Les salaires dans le BTP au Luxembourg, par métier

Quels sont les métiers qui rémunèrent le mieux au Luxembourg, dans le bâtiment et travaux publics ? De 35 000 à plus de 100 000 €, voici des chiffres métier par métier, du bâtiment, travaux publics, second oeuvre...

Publié par EddyThaux le 28/09/2021 | 7.423 vues

salaires BTP
salaires BTP

Marion Peter, sur le blog de  Moovijob, a décidé de s’intéresser au secteur du BTP,  et de voir l’évolution sur le marché ainsi que de jeter un coup d’œil aux métiers les mieux payés.

Bâtiment et travaux publics

Ces dernières années, nous avons assisté à une forte augmentation du nombre d’habitants au Luxembourg avec une croissance de 4 % entre 2018 et 2020 et 28 % sur les dix dernières années, selon le STATEC. Par conséquent, les besoins en construction se multiplient et, régulièrement, de nouveaux projets de quartiers résidentiels, maisons individuelles ou autres bâtiments voient le jour. Le schéma se répète là aussi dans le domaine des travaux publics, avec la hausse du nombre de travailleurs frontaliers belges, allemands et français empruntant les divers accès routiers chaque jour.

Malgré la crise sanitaire, de nouvelles PME font leur arrivée sur le marché et font émerger de nouveaux besoins variés en recrutement. Quant aux plus grandes entreprises, elles poursuivent leur expansion en offrant des projets toujours plus audacieux.

Quelques chiffres clés

Le Luxembourg, de par sa position attrayante sur le marché européen, ses conditions de travail favorables et sa politique de rémunération, continue de séduire un grand nombre de professionnels.

« Le taux de chômage se situe parmi les plus bas de l’Union européenne et le marché du travail continue d’offrir des opportunités d’emploi. » – le mot de l’Expert – salary guide Luxembourg 2021

Néanmoins, l’ ’industrie du BTP peine à trouver des profils qualifiés. Les employeurs tentent alors de multiplier les éléments attractifs pour leurs salariés :

  • 36% des employeurs du secteur recrutent actuellement, aussi bien en contrat permanent que temporaire
  • 67% offrent des conditions de travail flexibles

Les 5 métiers qui rémunèrent le mieux dans le Bâtiment

1. Responsable d’exploitation : le directeur d’exploitation BTP pilote l’activité d’un ou plusieurs sites de production spécialisé(s) dans la fabrication de matériaux de construction (béton, céramique, granulats).

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 90 000 à 95 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 150 000€ annuels brut.

2. Directeur de travaux : un directeur de travaux est la pièce centrale d’un chantier car c’est lui qui doit gérer et superviser toutes les prestations réalisées. 

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 80 000 à 90 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 120 000€ annuels brut.

3. Ingénieur/Chef de projets : l’ingénieur chef de projets est amené à superviser un projet du début jusqu’à la finalisation ou la livraison du produit. Sa mission principale est de veiller à la bonne marche du projet et à réalisation de toutes ses phases.

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 50 000 à 60 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 75 000€ annuels brut.

4. Ingénieur travaux l’ingénieur travaux conçoit et organise les méthodes pour réaliser l’ouvrage dans le respect des normes et des budgets.

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 35 000 à 42 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 65 000€ annuels brut.

5. Conducteur principal : le conducteur principal a en charge la réalisation d’un ou plusieurs chantiers. Avant le début des travaux, il vérifie les plans et s’occupe de l’autorisation préalable de chantier. 

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 48 000 à 55 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 65 000€ annuels brut.

Les 5 métiers qui rémunèrent le mieux dans les Travaux publics et Génie civil

1. Responsable centre de profits le directeur de centre de profit a pour mission de garantir la rentabilité financière de l’entité dont il a la responsabilité des profits.

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 80 000 à 85 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 105 000€ annuels brut.

2. Directeur de travaux

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 75 000 à 80 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 100 000€ annuels brut.

3. Ingénieur principal : l’ingénieur travaux a pour mission de coordonner les différentes opérations sur un ou plusieurs chantiers, et contrôler chaque étape de ces projets, depuis la réponse aux appels d’offres, jusqu’à la livraison finale.

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 50 000 à 60 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 75 000€ annuels brut.

4.  Ingénieur travaux 

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 35 000 à 42 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 65 000€ annuels brut.

5.  Conducteur de travaux le conducteur / la conductrice de travaux planifie, organise et contrôle l’aménagement, l’équipement des chantiers et la construction.

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 30 000 à 35 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 55 000€ annuels brut.

Le Second œuvre

Le Second œuvre quant à lui, est globalement moins connu par manque de communication des entreprises, mais créé néanmoins un grand nombre d’emploi. Les opportunités au Luxembourg sont multiples dans tout le pays. On constate par ailleurs une hausse du nombre de projets de construction dans le nord du Luxembourg et, par conséquent, une augmentation des offres d’emploi.

Pour répondre au mieux aux exigences du marché, les entreprises du Second œuvre sont essentiellement à la recherche de profils expérimentés. La maîtrise de l’allemand est fortement appréciée pour des postes en lien avec les clients et les équipes chantiers.

Les 5 métiers qui rémunèrent le mieux dans le Second œuvre

1. Directeur de travaux

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 75 000 à 80 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 95 000€ annuels brut.

2.  Ingénieur travaux 

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 33 000 à 38 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 55 000€ annuels brut.

3.  Conducteur de travaux 

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 30 000 à 35 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 50 000€ annuels brut.

4. Chargé d’affaires le chargé d’affaires réalise le pilotage et le suivi d’une affaire à forte valeur technique et financière et fait le lien entre le client et les services de l’entreprise.

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 35 000 à 38 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 60 000€ annuels brut.

5. Métreur le métreur détermine la quantité et le coût du matériel nécessaire à l’achèvement du chantier.

Entre 0 et 3 ans d’expérience : un professionnel peut espérer gagner entre 30 000 à 35 000€ annuels brut.

En fin de carrière (après 8 ans d’expérience), le salaire peut s’élever à plus de 50 000€ annuels brut. 

 

Vous disposez d’une formation dans le domaine du BTP et rêvez de décrocher un emploi dans ce secteur ? Découvrez toutes les offres d’emploi à pouvoir au Luxembourg ! 

Source : Moovijob.com

A lire : En quelle langue rédiger votre CV

 

 

Ailleurs sur le web