Quel est le salaire moyen au Luxembourg ?
icon recherche
Emploi

Quel est le salaire moyen au Luxembourg ?

Le Statec vient de sortir son étude sur les salaires au Luxembourg. Qu'est-ce qui ressort de cette analyse ? Petit point sur la situation. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 14/09/2020 | 9.498 vues
comments2 commentaires

Le salaire annuel moyen brut d’un équivalent temps plein ayant travaillé toute l’année est de 65 801 euros en 2018.

Ce montant comprend l’ensemble des rémunérations perçues comme les primes, les heures supplémentaires, le 13e mois et le bonus de fin d’année.

Le secteur financier est trois fois plus rémunérateur que l’horeca, selon les résultats de l’enquête sur la structure des salaires en 2018.

Les salaires les plus hauts 

Le secteur des activités financières et d’assurance, avec un salaire moyen par équivalent temps plein de 99 250 euros, suivi par l’enseignement avec 98 835 euros. Viennent ensuite les activités spécialisées, scientifiques et techniques avec 88 721 euros et l’administration publique avec 86 582 euros.

Lire Des postes plutôt pour les résidents que pour les frontaliers

Les salaires les plus bas 

Les salaires les plus bas sont payés dans le commerce, la construction, les services administratifs et de soutien (nettoyage, gardiennage, etc.) et l’horeca.

Dans le secteur financier, le salaire moyen est trois fois supérieur à celui dans l’horeca. Le salaire moyen dans les finances et l’enseignement dépasse de 50% la moyenne globale de l’économie du Grand-Duché. Celui dans l’horeca ne correspond qu’à la moitié de la moyenne globale, qui s’élève à 65 801 euros. Ces chiffres sont à nuancer par le fait que les niveaux d’éducation et les types de professions sont très différents d’un secteur à l’autre.

Activités financières, enseignement et activités spécialisées, scientifiques et techniques toujours lucratives

Les résidents touchent plus que les frontaliers

Un résident étranger gagne en moyenne 82% du salaire d’un résident luxembourgeois, un frontalier 72%.

Dans tous les secteurs, les salaires moyens des résidents luxembourgeois dépassent ceux des deux autres groupes, à quelques exceptions près : le salaire moyen des résidents étrangers est le plus élevé dans les secteurs de l’information et des communications, les activités financières et d’assurance ainsi que le commerce ; et le salaire moyen des frontaliers est le plus élevé dans la santé et l’action sociale.

Parmi les directeurs et cadres de direction, le salaire moyen des résidents étrangers dépasse de 15% celui des luxembourgeois.

Néanmoins, force est de constater que pour un même niveau d’éducation, les salaires moyens des résidents étrangers et des frontaliers sont inférieurs à celui des résidents luxembourgeois.

Pour un même niveau d’éducation, les frontaliers et les résidents étrangers gagnent moins que les résidents luxembourgeois.

Le salaire moyen d’un salarié ayant un diplôme secondaire dépasse de plus de 30% celui d’une personne ne disposant pas d’un tel diplôme.

Un diplômé du premier niveau du tertiaire (bachelor ou moins) gagne en moyenne 50% de plus que le diplômé moyen du secondaire.

Le détenteur d’un diplôme de master (ou plus) gagne de nouveau en moyenne 30% de plus que son collègue bachelor.

Les salaires moyens par type de profession

Le salaire moyen d’un salarié non qualifié d’une profession élémentaire (par exemple : manœuvre, aide de ménage, nettoyeur, aide de cuisine, éboueur, etc.) s’élève à 34 000 euros par an et celui d’un directeur d’entreprise à 145 000 euros par an.

Lire : Les salaires au Luxembourg

Lire Salaires au Luxembourg : une affaire de secteur ?

Ailleurs sur le web

iso9002
271 messages
Il y'a 1 semaine

Quand on voit la différence entre les résidents et les frontaliers, on peut vraiment se demander si la réforme fiscale était bien juste.

roudeleiw
539 messages
Il y'a 1 semaine

On est pas moins bien payé parcequ'on est frontalier, on est frontalier parcequ'on est moins bien payé.