Quelles sont les formations les plus demandées en entreprise ?
icon recherche
Emploi

Quelles sont les formations les plus demandées en entreprise ?

Combien de jours durent en moyenne une formation ? Quels sont les salariés concernés ? Voici quelques éléments de réponse. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 22/09/2020 | 1.124 vues

Variant autour de 2,4% de la masse salariale, en moyenne, l’effort financier des entreprises au Luxembourg semble avoir atteint sa vitesse de croisière.

L’accès à la formation s’en trouve également amélioré, malgré des inégalités qui persistent au fil du temps.

Un effort financier constant

Après une baisse de 1,1 point entre 2007 et 2010, le taux de participation financière des entreprises à la formation se stabilise : elles investissement entre 2,3 % et 2,5 % de leur masse salariale sur la période s’étalant de 2010 à 2017.

La progression de l’investissement en formation est ajustée sur celle de la masse salariale.

Le taux de participation financière à la formation tend à se stabiliser dans tous les secteurs d’activité à partir de 2010, avec un premier signe de reprise qui intervient tardivement pour certains secteurs, en 2014 pour le secteur « Construction » et en 2016 pour le secteur « Commerce et Horeca ».

Sur la période 2010-2017, le taux de participation financière est au plus haut, fluctuant autour de 4,0 %, dans le secteur « Transports et entreposage » et dans le secteur « Activités spécialisées, scientifiques et techniques ».

Des formations plus nombreuses, mais plus courtes

La participation des salariés aux formations progresse sur la période 2007-2017. Cependant, si les salariés suivent plus de formations, elles sont de plus courte durée.

Ils peuvent espérer participer à 4,9 formations d’une durée de 5 h en 2017, contre 3,6 formations d’une durée de 8,9 h en 2007.

Lire C’est la rentrée, boostez vos compétences avec lifelong-learning.lu

Les formations en « Qualité, ISO et sécurité » et en « Finance, comptabilité et droit » sont les plus demandées sur la période 2007-2017 avec les formations en « Technique/métiers ».

Les disparités d’accès à la formation s’accentuent

Les dirigeants et les cadres participent à plus de formations que les salariés qualifiés et les salariés non qualifiés.

L’écart se creuse au fil des années. Les dirigeants et les cadres peuvent espérer suivre en 2017, respectivement 6 formations (+ 1,9 formation par rapport à 2007) et 6,8 formations (+ 2,5 formations).

Les salariés qualifiés et les salariés non qualifiés peuvent espérer suivre respectivement 5 formations (+ 1,4 formation par rapport à 2007) et 2,4 formations (- 0,3 formation).

Les formations coûtent moins cher

En 2017, les formations coûtent 1,7 fois moins cher par participant qu’en 2007.

Une durée des formations en baisse, couplée à un coût de l’heure de formation relativement stable (entre 48 euros et 53 euros), explique la baisse de près de 200 euros du coût des formations par participant entre 2007 et 2017.

Alors que le coût horaire des formations en « Finance, comptabilité et droit » et « Management/GRH » diminue, il augmente dans les autres domaines, en particulier en « Langues » (68 euros en 2017, contre 56 euros en 2007).

L’aide de l’État à la formation de plus en plus sollicitée

En 2017, 1 687 entreprises, seules ou rassemblées en groupes, bénéficient du cofinancement public.

C’est trois fois plus qu’en 2007. La répartition de ces entreprises évolue au profit d’une augmentation de la part des très petites (moins de 10 salariés) et des petites entreprises (de 10 à 49 salariés) :  de 42,9 % en 2007 à 61,2 % en 2017.

Plus de la moitié des salariés de l’économie privée luxembourgeoise profitent potentiellement de l’aide de l’Etat à la formation (55,7 %).

Pour en savoir plus 

Consulter la publication « Évolution des pratiques de formation », portant sur l’analyse de l’activité de formation des entreprises sur la période 2007-2017, sur www.lifelong-learning.lu/observatoire.

(Chiffres communiqués : 2007-2017)

Lire Etre heureux dans son travail ! 

Ailleurs sur le web