icon recherche
Emploi

Retraite au Luxembourg : quelles périodes sont prises en compte ?

Pour bénéficier d'une pension de vieillesse au Grand-Duché, il faut prendre en compte l'âge, mais aussi les périodes d'affiliation, appelées périodes de stage. Mais quelles sont celles qui sont prises en compte ?

Publié par CaptainListe le 26/08/2016 | 32.787 vues

Au Luxembourg, l’âge légal de la retraite est fixé à 65 ans (même s’il est possible de partir en retraite anticipée à l’âge de 57 ou 60 ans sous conditions) et il faut pouvoir justifier d’un stage de 120 mois (d’assurance obligatoire, assurance continuée, assurance facultative, périodes d’achat rétroactif ou périodes complémentaires), dont au moins 12 au Grand-Duché pour y toucher une pension.

En d’autres termes, il faut avoir travaillé au Luxembourg pendant minimum un an et cumuler au moins 10 ans d’affiliation dans d’autres pays européens ou ayant conclu une convention de sécurité sociale.

A quoi correspondent les périodes d’assurance obligatoire, d’assurance continuée, d’assurance facultative, les périodes d’achat rétroactif ou encore les périodes complémentaires ?

Dans sa brochure d’informations sur la pension de vieillesse au Luxembourg, la Caisse nationale d’assurance pension (CNAP) explique à quoi correspondent les différentes périodes de stage.

Périodes d’assurance obligatoire

Ce sont les périodes d’activité professionnelles ou assimilées pour lesquelles des cotisations ont été versées.

Par exemple : les périodes correspondant à une activité professionnelle salariée ; périodes pour lesquelles un revenu de remplacement est versé (ex : chômage) ; périodes d’apprentissage indemnisées correspondant à une formation professionnelle après l’âge de 15 ans ; périodes pendant lesquelles l’intéressé a participé à une activité de volontariat réglementée ; périodes correspondant au congé parental, etc.

Périodes d’assurance continuée

Les personnes qui justifient de douze mois d’assurance obligatoire pendant la période des trois ans qui précédent leur désaffiliation, peuvent demander de continuer leur assurance, sous conditions*.

Périodes d’assurance facultative

Les personnes qui ne remplissent pas les conditions pour l’assurance continuée peuvent, sur avis favorable du Contrôle médical de la sécurité sociale, s’assurer facultativement (sous conditions*, notamment celle d’être résident).

Périodes d’assurance d’un achat rétroactif

Les personnes qui ont abandonné ou réduit leur activité professionnelle pour des raisons familiales peuvent couvrir les périodes correspondantes par un achat rétroactif (également sous conditions*).

Périodes complémentaires

Ces périodes ne sont pas couvertes par des cotisations et n’ont pas la même valeur que les périodes d’assurance.

Il s’agit par exemple : des période pour lesquelles une pension d’invalidité du régime général a été touché ; des périodes reconnues comme études ou de formation professionnelle non indemnisées entre l’âge de 18 et 27 ans ; de la période de carence imposée au jeune demandeur d’emploi avant l’ouverture du droit à l’indemnité de chômage complet ; etc.

* Retrouvez l’ensemble des détails et conditions des différentes périodes sur la brochure d’information de la CNAP

Plus d’informations sur le site de la CNAP.

Sur le même sujet :

Dossier Retraite 
J’ai travaillé au Luxembourg et dans d’autres pays, que se passe-t-il pour ma retraite ? 
Retraite : Peut-on se faire rembourser les cotisations versées au Luxembourg ?

Source : CNAP

 

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web

thion3
4 messages
Il y'a 2 années

Et donc concretement ..peut on partir en "retraite" en ayant l'age de 57 ou 60 au luxembourg et en ayant 40 ans de cotisations cumulees avec la france! Oy faut il attendre l'age legal de france??! Bcp bcp de contradictions!!!

thion3
4 messages
Il y'a 2 années

Car dans mon cas j'aurais 40 ans de cotisations a 57 et 8 mois...dont 12 ans en france...