Une luxembourgeoise écope de 2400€ d’amende en Belgique pour « mise en danger d’autrui »
icon recherche
Emploi

Une luxembourgeoise écope de 2400€ d’amende en Belgique pour « mise en danger d’autrui »

Vanessa souhaitait rendre service à une amie. La justice en Belgique en a décidé autrement. Cette éducatrice spécialisée au Luxembourg se bat désormais pour faire reconnaître ses droits.

Publié par Chrystelle Thevenot le 01/02/2021 | 36.233 vues
comments15 commentaires

L'affaire judiciaire concerne une luxembourgeoise habitant en Belgique

Vanessa, luxembourgeoise, 29 ans est éducatrice spécialisée dans un centre pour enfants au Luxembourg. Elle habite en Belgique. Elle a été convoquée au tribunal de police du Luxembourg, division d’Arlon, à la mi-janvier pour « non-respect de l’interdiction de se trouver inutilement sur la voie publique ou dans des lieux publics ». Elle vient d’écoper d’une amende de 2400 euros….avec en prime un casier judiciaire pour condamnation. Une situation qu’elle trouve particulièrement injuste et absurde. Comment en est-elle arrivée là ?

Un geste d’humanité…à la base

Le 23 mars 2020, Vanessa est testée positive à la Covid-19. Dans le même temps, la Belgique et le Luxembourg avaient décrété un confinement total avec interdiction de circuler. Mais voilà, sa meilleure amie enceinte, est transférée le même jour, au CHL du Luxembourg pour une visite gynécologique urgente : « Elle me téléphone dans la matinée et me demande d’aller la chercher à l’hôpital. Je n’ai pas réfléchi, je suis montée dans ma voiture. L’aider me semblait, à ce moment là, une évidence ».

La douanière : « garder vos microbes chez vous »

Vanessa passe la frontière belge pour se rendre au Luxembourg sans souci. Arrivée à l’hôpital du Luxembourg, les médecins lui précisent que finalement son amie ne pourra pas quitter la structure de santé maintenant. Sa sortie a été repoussée en fin de journée. Elle décide donc de rentrer chez elle en Belgique. A la frontière, cette fois, elle se fait arrêter par une policière belge visiblement très énervée : « On était au début de l’épidémie, tout le monde était à cran ». L’éducatrice spécialisée lui stipule d’emblée qu’elle est positive à la Covid-19 et suggère à la douanière de ne pas trop s’approcher d’elle. Vanessa n’avait pas son masque : « Je suis partie trop vite de chez moi. Je l’ai oublié » se souvient-elle. Une situation que la policière n’a visiblement pas appréciée puisqu’elle a accusé Vanessa de mettre la vie des soignants et des gens en danger lançant agacée « garder vos microbes chez vous dans ce cas ». Dans la foulée, elle « me colle une amende de 250 euros » se rappelle Vanessa, qui à ce moment , note qu’elle a été décontenancée par la vive agression de la douanière.

L’huissier devant sa porte début janvier

De retour chez elle, Vanessa décide de ne pas payer l’amende pensant avoir été dans la légalité : « J’ai laissé courir les rappels par courrier. J’étais décidée à ne pas me laisser faire » clarifie-t-elle. Mais le 6 janvier 2021, l’huissier frappe à sa porte pour lui transmettre une lettre en recommandé pour une convocation au tribunal d’Arlon. Le 22 janvier 2021 à 9 heures, Vanessa s’est donc rendue au paquet avec l’idée d’expliquer les véritables faits au juge. Mais elle a été surprise de découvrir que près d’une dizaine de personnes, comme elle, était devant la justice pour non-port du masque, déplacement abusif en pleine pandémie ou circulation non autorisée sur le territoire belge, etc.

Un tribunal engorgé par “des affaires insignifiantes

« Tout d’abord, je me suis dit que le tribunal n’avait que ça à faire que de juger des gens pour des faits mineurs voire insignifiants. D’ailleurs, le procureur semblait lui aussi plutôt agacé par cette situation . Malgré mes explications, j’ai été condamnée à payer 2400 euros ou des travaux d’intérêt général à faire dans l’année » réagit Vanessa. Elle a demandé un droit de suspension de sa condamnation dont la réponse devrait être donnée le 26 février 2021. Quelle leçon tire-t-elle de cette expérience malencontreuse ? De tempérament humaniste, Vanessa en garde un goût amer : « J’ai rendu un service à une amie dans le désespoir et je me suis retrouvée devant un tribunal. Nous vivons dans un monde d’égoïste ou l’écoute n’existe plus. Tant pis pour l’amende, je suis contente d’être restée malgré tout moi-même ».

Lettre de convocation

 

Si vous souhaitez partager votre expérience, contactez nous par mail [email protected] ou remplissez ce formulaire.

Lire Amélie, esthéticienne au Luxembourg, a doublé son salaire et multiplié ses pourboires par 50 !

Lire : Attestation obligatoire pour les frontaliers belges pour travailler au Luxembourg

Ailleurs sur le web

Pitlardal
1 messages
Il y'a 2 mois

Ok pour cet article ! Mais c de l'inconscience totale !
covid + donc confinée totale et confinement national! C'est un crime de passer outre pour rencontrer des soignants et une femme enceinte sans masque !!!!
250€ c un minimum elle aurait dû avoir 3000
des le départs voire incarcération 

Il y'a 2 mois

Posté par: Pitlardal Ok pour cet article ! Mais c de l'inconscience totale ! covid + donc confinée totale et confinement national! C'est un crime de passer outre pour rencontrer des soignants et une femme enceinte sans masque !!!! 250€ c un minimum elle aurait dû avoir 3000 des le départs voire incarcération 
 

👏👏👏👌

Il y'a 2 mois

Posté par: Paulo Madureira Posté par: Pitlardal Ok pour cet article ! Mais c de l'inconscience totale ! covid + donc confinée totale et confinement national! C'est un crime de passer outre pour rencontrer des soignants et une femme enceinte sans masque !!!! 250€ c un minimum elle aurait dû avoir 3000 des le départs voire incarcération    👏👏👏👌
 

Incarcération ? Vous n'avez pas juste un peu l'impression d'aller trop loin ?

tembargo
14 messages
Il y'a 2 mois

Indefendable cette Vanessa... Elle est positive, elle se casse sans son masque... Elle passe une frontière va dans un hopital (sans masque tout ça à priori)... Et après elle ne paye pas la première amende.. Elle ne comprends pas la réaction de la douanière.. ?Je crois que des gens vivent complètement déconnecté de la situation... Ce qui explique ces contaminations de partout...

bili2007
2 messages
Il y'a 2 mois

Je me demande même comment elle peu encore se poser des questions sur cette amendes, il était interdit de sortir de chez soit, madame est POSITIVE et elle décide de passer la frontière pour aller recherche une femme de plus enceinte et elle ne portait pas de masque dans sa voiture comme nous pouvons comprendre et elle travaille comme éducarice non mais on se fou du monde et de plus on refuse de payer les amendes,.....je me demande même la réaction de son amie enceinte sachant qu elle serait venue la cherche en étant positive ....

Alice2016
3 messages
Il y'a 2 mois

Posté par: Pitlardal Ok pour cet article ! Mais c de l'inconscience totale ! covid + donc confinée totale et confinement national! C'est un crime de passer outre pour rencontrer des soignants et une femme enceinte sans masque !!!! 250€ c un minimum elle aurait dû avoir 3000 des le départs voire incarcération 
 

Remettez-vous dans le contexte de l'époque. La phrase la plus souvent répétée était alors: "Merde, mon masque !" Eh oui, nous n'étions pas encore habitués aux gestes barrières, au port du masque, au gel hydro-machin etc. C'est comme juger l'histoire avec un regard du 21ème siècle. 

fridorick
16 messages
Il y'a 2 mois

Inconscience, irresponsabilité, immaturité, et ça ose accuser le monde d'égoïsme...

fredodido69
2 messages
Il y'a 2 mois

Posté par: Alice2016 Posté par: Pitlardal Ok pour cet article ! Mais c de l'inconscience totale ! covid + donc confinée totale et confinement national! C'est un crime de passer outre pour rencontrer des soignants et une femme enceinte sans masque !!!! 250€ c un minimum elle aurait dû avoir 3000 des le départs voire incarcération    Remettez-vous dans le contexte de l'époque. La phrase la plus souvent répétée était alors: "Merde, mon masque !" Eh oui, nous n'étions pas encore habitués aux gestes barrières, au port du masque, au gel hydro-machin etc. C'est comme juger l'histoire avec un regard du 21ème siècle. 
 

Je ne suis pas d'accord avec vous pour la simple raison que nous avons déjà subi le sida, donc quand on est pas abruti du cerveau on sait s'habituer rapidement!  De plus Madame ne répond pas à l'offre de transaction, car elle peut contester mais doit se manifester, son jemenfoutisme à mené un huissier au pied de sa porte, elle prétend être dans son droit alors qu'elle "crache" sur la loi et ses représentants.  Une fois que la police vous a trouvé il faut être fortement limité pour croire qu'elle va vous oublier.  L'enfer est pavé de bonnes intentions...  qu'elle prenne gentiment ses travaux d'IG et qu'elle la mette gentiment en sourdine.  L'autre flamande qui a fait mettre en quarantaine plus de 5000 élèves parce qu'elle n'a pas su s'empêcher d'aller skier puis de voir toute de suite sa fille elle va nous inventer quoi comme excuse bidon???  Faut arrêter de déconner avec des gens comme ça dans 30 ans on sera en scaphandre !

bruno_clausse
2 messages
Il y'a 2 mois

Posté par: Fp ClassicRacing Posté par: Paulo Madureira Posté par: Pitlardal Ok pour cet article ! Mais c de l'inconscience totale ! covid + donc confinée totale et confinement national! C'est un crime de passer outre pour rencontrer des soignants et une femme enceinte sans masque !!!! 250€ c un minimum elle aurait dû avoir 3000 des le départs voire incarcération    👏👏👏👌   Incarcération ? Vous n'avez pas juste un peu l'impression d'aller trop loin ?
 

Ellle savait qu'elle était un danger pour les autres puisqu''elle demande à la pilicière de rester a distance. Elle l'a donc fait en mettant la vie des autres en danger. Donc, oui au regard de la loi, c'est un crime et cela pourrait être assorti d'un peine de prison.

bruno_clausse
2 messages
Il y'a 2 mois

Posté par: Alice2016 Posté par: Pitlardal Ok pour cet article ! Mais c de l'inconscience totale ! covid + donc confinée totale et confinement national! C'est un crime de passer outre pour rencontrer des soignants et une femme enceinte sans masque !!!! 250€ c un minimum elle aurait dû avoir 3000 des le départs voire incarcération    Remettez-vous dans le contexte de l'époque. La phrase la plus souvent répétée était alors: "Merde, mon masque !" Eh oui, nous n'étions pas encore habitués aux gestes barrières, au port du masque, au gel hydro-machin etc. C'est comme juger l'histoire avec un regard du 21ème siècle. 
 

Il ne s'agit pas des gestes barrières. Elle était covid+, elle le savait et déjà a ce moment elle aurait du restée en isolement !

le-phoenix
Luxembourg | Luxembourg | 18 messages
Il y'a 2 mois

Les inconscient c'est vous et cette policiière/douanière  qui créer la panique pour rien, bientot vous allez lyncher des gens dans la rue bande d'idiots, ce virus n'a rien de catastrophique, c'est juste un rhume la grande majorité des gens l'attrappe et ne s'en appercoive même pas ! On vous retire la libertée peut a peut et vous applaudissez, réchauffement climatique, terrorisme, guerre contre la drogue, guerre contre le blanchimment et que s'ai-je encore, toute ces inventions créés de toute pièces et dont on vous  bourre le crane sur plusieurs générations jusqu'a ce que ça devienne une vérité absolue. Ce virus ne tue pas, les gens qui meurent sont en fin d'espérence de vie ou sont déja malade d'autre chose , sans compter que il ne suffit pas d'être positif pour le covid pour que ce soit la cause de la mort, c'est juste une maladie saisonniere qui se soigne comme la grippe.

peavy
258 messages
Il y'a 2 mois

Enfin des paroles censées, merci le-phoenix.
C'est la nouvelle méthode des gouvernements pour imposer leur NWO et leur great reset: créer de faux problèmes pour apporter des solutions qui vont dans leurs objectifs.
Quand aux covidéments / covimaniaques, beaucoup à lire sur l'excellent site https://covidemence.com/

Statya
68 messages
Il y'a 2 mois

Parti pris curieux de la part du site lesfrontaliers.
Non seulement cette femme a tord: aller voir des personnes fragiles en sachant être positive au covid, traverser la frontière quand ce n'était pas autorisé (seulement pout raisons imperieuses) et refuser de payer une amende. Mais ce qui me choque aussi c'est qu'elle pense être dans son pleins droit et qu'elle se voit comme une victime. Elle va jusqu'à temoigner pour que nous nous appityons sur son sort. Les gens comme elle foutent en l'air les efforts de tous les citoyens.

franco66
1 messages
Il y'a 2 mois

Des faits mineurs et insignifiants. Elle ne manque pas de culot. Combien de personnes elle a peut etre infecté ? A sa place j'aurais payé les 250 € et m'excusé.