Vendanges 2022 : le recrutement des saisonniers s’organise au Luxembourg
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une nouvelle baisse du diesel attendue ce week-end au Luxembourg
Emploi

Vendanges 2022 : le recrutement des saisonniers s’organise au Luxembourg

L’Adem et l’Institut viti-vinicole ont décidé de renouveler leur collaboration dans le cadre du recrutement des saisonniers attendus pour assurer la récolte du raisin en 2022.

Publié par Aymeric Henniaux le 23/08/2022
comments1 commentaire

L'an passé, 31 saisonniers avaient été recrutés grâce au dispositif.
L'an passé, 31 saisonniers avaient pu être embauchés grâce au dispositif conjoint de l'Adem et l'IVV.

Parce que la première expérience avait été concluante, l’Agence pour le développement de l’emploi (Adem) et l’Institut viti-vinicole (IVV) dépendant du ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural ont décidé de renouveler leur collaboration pour ces nouvelles vendanges, cru 2022. Une mutualisation des compétences et des ressources qui s’annonce profitable autant pour les exploitants que pour les demandeurs d’emploi.

Des vendanges à la main

La Moselle luxembourgeoise recèle de vraies richesses à travers ses nombreuses vignes. Celles-ci produisent chaque année les précieux raisins, indispensables à la production de plusieurs vins haut de gamme, ainsi qu’au célèbre Crémant de Luxembourg.

Tout comme en Champagne, les raisins mosellans doivent obligatoirement être vendangés manuellement afin de préserver au maximum toute leur qualité. Une tradition qui sonne comme la promesse, chaque année, de pouvoir déguster des vins et crémants luxembourgeois d’exception.

Lire Chômage au Luxembourg : des demandeurs d’emploi plus nombreux en juillet

Chacun sa spécialité

Reste que vendanger à la main et en un minimum de temps autant de coteaux pourvus de vignes représente un travail titanesque pour les propriétaires des exploitations viticoles. C’est pourquoi l’Agence pour le développement de l’emploi et l’Institut viti-vinicole ont décidé pour la seconde année consécutive d’unir leurs compétences afin d’aider les exploitants dans leur tâche.

Ces derniers ont généralement recours à la main d’œuvre saisonnière (en provenance des pays de l’Est ou des voisins français, belge et allemand). L’Adem et l’IVV facilitent les démarches en rouvrant donc leur service de recrutement dédié.

Avec des vendanges annoncées entre début et mi-septembre, les deux organismes se mobilisent dès maintenant en fonction de leurs savoir-faire respectifs : l’Adem contacte et préselectionne les candidats motivés pour rejoindre une exploitation et l’IVV se charge de son côté de prospecter les exploitations viticoles étant justement à la recherche de saisonniers.

Pour rappel, dans le cadre de leur première collaboration en 2021, 31 candidats avaient été embauchés comme saisonniers par les viticulteurs mosellans situés sur la route du vin luxembourgeoise.

Lire Le Luxembourg, le pays préféré des chercheurs d’emploi

Lire Le Luxembourg et l’Europe font face à un manque de main-d’oeuvre

Retrouvez-nous sur Instagram :

Ailleurs sur le web

andreagorla89
Luxembourg | Luxembourg | 6 messages
Il y'a 6 mois

Très intéressant