icon recherche
Famille

Discrimination : Le congé pour soutien familial aussi pour les frontaliers !

La Chambre des salariés du Luxembourg demande au gouvernement l'extension du congé pour soutien familial aux frontaliers....  

Publié par EddyThaux le 16/04/2020 | Mis à jour le 24/04/2020 | 14.333 vues
comments1 commentaire

Nous vous en parlions dans notre article du congé exceptionnel pour “soutien familial” accordé par le gouvernement, pour aider les personnes en situation de handicap ou âgées.

La Chambre des salariés (CSL), dénonce une discrimination envers les frontaliers et demande les mêmes droits pour tous les travailleurs du Luxembourg.

Un congé pour les travailleurs

Le Gouvernement a pris l’initiative fort louable de créer dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 un congé pour soutien familial aux travailleurs qui prennent en charge un proche habituellement encadré par un service agréé dans le cadre de la loi dite « ASFT », mais qui a fermé en raison de la crise sanitaire.

Or, cette initiative exclut les travailleurs frontaliers dont les proches, en temps ordinaires encadrés par un service établi dans leur pays de résidence et agréé donc dans ce même pays, sont dans la même situation.

Les frontaliers sont exclus, la CSL demande un amendement

Lesdits travailleurs frontaliers, qui se trouvent pourtant dans la même situation que des travailleurs résidents (dans les deux cas, les travailleurs concernés ont des proches âgés ou des majeurs handicapés à charge du fait de la fermeture de leurs structures d’accueil habituelles), sont donc traités moins bien et partant discriminés par rapport aux travailleurs résidents car leurs proches sont dans la très grande majorité des cas hébergés dans une structure de leur pays de résidence.

La CSL demande au Gouvernement de redresser très rapidement cette inégalité en amendant le texte légal en question par l’ajout d’une référence aux services agréés dans nos pays voisins par les autorités compétentes.

Les travailleurs frontaliers doivent avoir les mêmes droits

Le Gouvernement luxembourgeois avait voulu exclure les enfants non biologiques des travailleurs frontaliers, pour les allocations familiales. Mais la cour de justice de l’Union Européenne a donné tort. Pour rappel, retrouvez tous les détails dans cet article :
Les enfants des travailleurs frontaliers auront tous droits aux allocations familiales.

Restez informés – Covid 19 –  Informations pratiques de la CSL 

Vous pouvez également suivre toutes les actualités de la Chambre des salariés sur Facebook  et sur Linkedin avec lien  sur notre page.

Un rôle d’information incontournable. Des réponses à vos questions.

La CSL édite régulièrement des brochures et des newsletters électroniques qui expliquent les droits des salariés. Vous pouvez consulter gratuitement le site www.csl.lu où vous trouverez une rubrique question-réponse détaillée et expliquée simplement sur vos droits. Pour être informés des actualités et des conférences-débats,  abonnez-vous à la Newsletter de la CSL

 

Publi rédactionnel réalisé par

0 vote utile

Ailleurs sur le web

fredlwiltz
1061 messages
Il y'a 3 mois

Rien ne garantit que ces centres remplissent les conditions requises au Luxembourg pour obtenir un agrément donc aussi longtemps que cette assurance n'est pas obtenue cela creairait une concurrence déloyale par rapport aux centres Luxembourgeois.