Crise ou pas, le prix des carburants augmentera au 1er janvier 2023
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une mini-hausse pour le SP98 jeudi au Luxembourg
Fiscalité

Crise ou pas, le prix des carburants augmentera au 1er janvier 2023

Alors qu’au Luxembourg les tarifs à la pompe retrouvent des cours relativement bas, le passage à la nouvelle année verra encore la Taxe carbone jouer sur la facture de votre plein.

Publié par Patrick Jacquemot le 05/12/2022
comments1 commentaire

Voilà bien longtemps que les prix des carburants n’avaient pas été aussi avantageux au Grand-Duché. Par exemple : à 1,53€/l, le sans-plomb 95 n’avait ainsi jamais coûté aussi peu cher depuis… janvier 2022.

Mais que les automobilistes ne s’enthousiasment pas trop vite. D’abord parce que, ces mois derniers, on a vu combien les modifications de tarif pouvaient être aussi fréquentes que changeantes. Ensuite car, crise ou non, le gouvernement luxembourgeois n’a pas l’intention de renoncer à l’application de la Taxe carbone au 1er janvier 2023.

A lire : Moins de diesel, plus de watts dans les stations-services du Luxembourg

Ainsi, comme à la même date en 2021 et 22, une accise additionnelle s’appliquera bien dès qu’un automobiliste voudra faire le plein de carburants. Même chose pour les consommateurs achetant du mazout ou utilisateurs de gaz dans leur quotidien.

A quelle hausse s’attendre ?

Pour le coup, les conducteurs et les particuliers ne sont pas pris en traître. En effet, le montant de la taxe a été fixé depuis plusieurs années par les ministères de l’Energie et de l’Environnement. A savoir :

  • Diesel : + 10,9 cents/litre
  • Essence : 9,1 cents/litre
  • Mazout : +8 cents/litre
  • Gaz : 0,6 cent/KWh

Pourquoi cette taxe ?

En appliquant cette imposition sur les carburants fossiles, le gouvernement luxembourgeois espèrent détourner les consommateurs de certaines pratiques plus polluantes que d’autres. L’aspect répulsif d’un coût trop important devant amener chacun à s’orienter vers des solutions de mobilité ou de chauffage plus vertueuses.

De la sorte, le Luxembourg pourrait atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (-55% d’ici 2030).

Combien cela rapporte-t-il ?

Pour 2023, l’Etat espère récupérer 279 millions d’euros de recettes via la seule application de la Taxe carbone (cela en dehors de la TVA).

Mais sur cette somme, 117 M€ seront reversés au Fonds Climat Energie. Fonds qui finance des actions liées à la lutte contre le changement climatique (aide à la pose de panneaux solaires, au changement de système de chauffage, à l’isolation thermique, etc).

A noter que des aides aux ménages les plus modestes ont été réévaluées pour qu’ils ne subissent pas de plein fouet l’impact de la hausse régulière de la taxe carbone. A commencer par le doublement de la compensation sur le prix du mazout.

Cela va-t-il jouer sur le montant du Crédit impôt énergie ?

Taxe carbone ou non, il n’est pas prévu de revaloriser le crédit d’impôt énergie au 1er janvier 2023. Instauré depuis juillet dernier, celui-ci doit se prolonger jusqu’en mars 2023.

La déduction affichée sur les bulletins de salaires (et devant aider les ménages à compenser les diverses augmentations des énergies et le report de l'index) restera donc la même.

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web

Babaluba
27 messages
Il y'a 4 semaines

Increasing tax of these "contaminant" fuels to try and make us move to all electric "zero emissions" tech, which is powered by the same "contaminant" fuels that you are making us not use. wow, real brains behind this strategy.
Just be honest and tell us that its all about the money, no need to making propaganda about this "zero emmissions" electric tech, which is more contaminant than actual fules, its just not seen in the city but elsewhere.
The real question is, what are you going to do with the slave people in africa which are extracting these minerals for your, to be be able and show the world you are "green"? what a hipocracy.