icon recherche
Fiscalité

La Chambre de Commerce souhaite limiter l’indexation des salaires

Alors que la future coalition discute actuellement de son programme, la Chambre de Commerce a livré ses recommandations pour le prochain gouvernement.

Publié par Romain S. le 26/10/2018 | 5.273 vues
comments1 commentaire

La Chambre de Commerce a publié un "mode d'emploi" visant à l'efficience de l'économie luxembourgeoise.

Une dizaine de jours après les élections législatives au Grand-Duché et alors que le nouveau gouvernement devrait être formé d’ici décembre, la Chambre de Commerce du Luxembourg (CC) a publié, mercredi, un « mode d’emploi » pour embrasser efficacement une économie durable et interconnectée.

En somme, une liste de recommandations alors que la coalition négocie actuellement autour du futur programme.

Parmi les quatre mesures phares avancées par la CC, une limitation de l’indexation : elle préconise ainsi une indexation automatique moins fréquente, « au maximum tous les 18 mois, par exemple ». Et ce, au motif que « de nombreux secteurs dépendent davantage de la demande transfrontalière que de la demande nationale. »

« Accéder à un logement décent à un coût acceptable »

Aussi, toujours dans l’objectif d’affronter la double transition écologique et numérique et faire évoluer le « pays vers le modèle de la croissance qualitative », la CC préconise trois autres grands axes :

  • « Endiguer l’inflation », préjudiciable à l’activité économique ;
  • La promotion de l’énergie circulaire et de la mobilité durable ;
  • La flexibilisation généralisée du temps de travail et pas seulement celle qui « profite actuellement aux seuls salariés. »

La Chambre prône également l’émergence d’un nombre restreint de « superministères coordinateurs » qui recentreraient « l’action de l’Etat autour des grandes fonctions étatiques. »

Elle confère en outre six rôles majeurs à « l’Etat 4.0 » qui aurait pour mission, entre autres : de créer un nouveau plan national centré sur les PME, s’assurer des « approvisionnements énergiques à des prix compétitifs » tout en promouvant les énergies renouvelables, améliorer les transports publics, favoriser le télétravail « qui permettrait d’augmenter le temps de loisir » ou encore de faire en sorte de pouvoir « accéder à un logement décent à un coût acceptable. »

Ailleurs sur le web

apaloosaaa
86 messages
Il y'a 11 mois

Il n'en ont décidément jamais assez !