Les changements de la déclaration fiscale 2021 au Luxembourg
logo site
icon recherche
Fiscalité

Les changements de la déclaration fiscale 2021 au Luxembourg

Peut-être avez-vous reçu un courrier des impôts vous demandant de remplir votre déclaration fiscale pour l’année 2020 ? Que devez-vous faire ? Voici de l’aide pour mieux vous y retrouver.

Publié par EddyThaux le 08/02/2021 | 33.861 vues
comments2 commentaires

déclaration fiscale luxembourg
Impôts Luxembourg : ce qui change en 2021 pour 2020

L’Administration des contributions directes (ACD) a tenu compte de la crise sanitaire due au coronavirus et a déplacé la date de dépôt des déclarations fiscales des revenus 2020, au 30 juin 2021, au lieu du 31 mars.

Dans quel cas faut-il respecter cette date ?

Pour la majorité des contribuables, cette date du 30 juin 2021 a un caractère informatif et non limite.

Par contre, pour les contribuables mariés avant le 1er janvier 2020, et qui souhaitent modifier leur régime fiscal pour les revenus de l’année 2020, cette date est impérative.

Par exemple, si un contribuable souhaite passer d’une imposition collective (ou inversement), appliquée en retenue d’impôt sur ses salaires mensuels de 2020,  vers une imposition individuelle sur sa déclaration fiscale, il doit obligatoirement demander ce changement en déposant sa déclaration fiscale, document 100 F, avant le 30 juin 2021.

Il faut aussi préciser qu’un contribuable qui s’est marié au cours de l’année 2020, pourra le faire jusqu‘au 31 décembre 2021.

Enfin, dans tous les autres cas, le contribuable pourra toujours rentrer sa déclaration fiscale annuelle jusqu’au 31/12 de l’année N+1, pour les revenus de l’année N.

Ainsi, pour ses revenus de 2020, tout contribuable aura jusqu’au 31/12/2021.

Qui est obligé de faire une déclaration fiscale ?

C’est un sujet que nous avons détaillé dans cet article. Début mars, vous pourrez consulter le Guide des impôts 2021et découvrir dans quels cas il est intéressant ou de faire une déclaration fiscale, et quelles déductions il sera possible de faire.

Quels sont les changements importants en ce début d’année 2021 ?

Voici trois évolutions relevés pour cette année :

– Les modifications sur la fiche de retenue d’impôt 2021

Les contribuables non-résidents mariés qui ont optés pour une imposition par assimilation, ont vu pour la première fois apparaitre deux nouveaux abattements. Selon l’ACD, ces ajouts ont pour but de se rapprocher de la réalité des retenues mensuelles sur les revenus.

  • Frais d’obtention forfaitaire, inscrits FFO, pour un montant de 540 euros par an, soit 45 euros par mois.
  • Forfait des dépenses spéciales, inscrit FDS. Le forfait est de 480 euros par an, soit 40 euros par mois. Certains contribuables ont un FDS inscrit sur leur fiche un montant de 480 euros par an et d’autres de 240 euros par an.

On peut aussi noté que l’abattement conjoint/abattement extraprofessionnel (AC/AE), a été divisé par 2 et que chacun des contribuables mariés a désormais sur sa fiche le montant inscrit de 2 250 € par an, soit 187,50 € euros par mois.

Les conséquences de ces ajouts, sont la diminution des impôts retenus à la source mensuellement.

Or ce montant d’impôt retenu n’est qu’une provision, donc s’il est plus faible que le montant de l’impôt réel calculé par la déclaration fiscale annuelle, la partie trop peu retenue à la source devra être reversée après le calcul de la déclaration fiscale annuelle par voie d’assiette.

-Les pages 3 et 4 adaptées pour exprimer plus clairement son choix d’imposition.

Sur la déclaration fiscale 2020, document 100 F, quelques points ont été modifiés pages 3 et 4.

  • Sur la page 3, si le contribuable veut révoquer son choix de demande d’assimilation, il peut le faire d’une façon plus claire et plus simple.
  • Sur la page 4, le contribuable peut aussi clairement choisir son modèle d’imposition (collective, individuelle pure ou individuelle avec réallocation). C’était déjà le cas les années précédentes, mais sur le document de cette année 2020, le contribuable pourra aussi clairement révoquer son choix antérieur d’imposition collective ou individuelle.

-Détail mensuel sur les charges extraordinaires, des frais de garde d’enfant ou frais de domesticité

Les forfaits de charges extraordinaires forfaitaires déductibles ont étés modifiés au 1er avril 2020.

Il s’agit de frais de domesticité/emploi à domicile, garde d’enfants et des frais d’aide de soin en fonction d’un état de dépendance.

Jusqu’au 31 mars ce forfait ne pouvait excéder 450 € par mois. À partir du 1er avril il est passé à 600 € maximum par mois. De ce fait, le forfait maximum pour l’année 2020 sera de 6 750 €.

Ainsi, page 17 de la déclaration fiscale, de nouvelles cases sont à cocher , soit pour une spécification de ces frais pour toute l’année ou au mois le mois, sont apparues

Avez-vous besoin d’aide et de conseils ?

Si vous vous posez des questions sur cette déclaration, si vous souhaitez profiter de nos services et de notre expertise pour remplir votre déclaration fiscale, si vous souhaitez des conseils, si vous souhaitez connaitre le montant de vos impôts contactez nous !

Nous pourrons vous apporter notre expérience et expertise reconnue dans ce domaine fiscal au Luxembourg

AssCofisc S.à.r.l. de par leur expertise et leur expérience depuis plus de 20 ans est à votre service pour vous aider à optimiser votre situation fiscale et à faire diminuer vos impôts au Luxembourg.

Retrouvez notre nouvelle identité visuelle ci-dessous, ainsi que notre site internet, sur lequel vous retrouverez prochainement le nouveau “Guide des Impôts 2021”.

  devient

Contactez AssCoFisc S.à.r.l. soit par mail sur [email protected] ou au + 352 691 45 63 39

Asscofisc «La fiscalité des Frontaliers, c’est notre spécialité ! » Conseiller fiscal au Luxembourg, fort d’une expérience de près de 20 ans dans le domaine fiscal, Philippe Grâces est à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

 

Thomas WILMEN
48 messages
Il y'a 6 mois

Attention pour l'augmentation de l'abattement forfaitaire pour l'année d'imposition 2020,celui-ci est augmenté à un maximum 6.750 euros pour les contribuables qui auront employé et déclaré aux institutions de sécurité sociale pendant la période du 1er avril 2020 jusqu'au moins le 31 décembre 2020 une aide de ménage effectuant des travaux domestiques dans leur ménage privé.
Cela ne concerne donc pas la garde d'enfants.

AssCoFisc
20 messages
Il y'a 6 mois

Bonjour,
Merci pour votre remarque, qui nous a interpellé.
Oui sur la forme vous avez raison car c'est comme cela que le texte est repris sur le site de l'administration.
Par contre sur le fonds, nous avons une autre interprétation. Nous avons conclu et interprété que ce nouveau plafond était applicable pour les 3 catégories de frais forfaitaires, que sont, les frais de domesticité, les frais d'aides et de soins en raison de l'état de dépendance du contribuable et les frais de garde d'enfants.
Ceci simplement parce que :
1) Les texte fiscal indique qu'en "cas de cumul des frais exposés pour frais de domesticité, frais d'aides et de soins en raison de l'état de dépendance ou frais de garde d'enfant, l'abattement forfaitaire ne peut être accordé qu'une seule fois"
2) Ensuite qu'aucun dispatching n'est non plus prévu sur la page 17 de la déclaration où ces frais sont à déclarer, où au contraire il n'y a plus qu'une case , pour pouvoir déclarer le montant annuel global de ces 3 rubriques de charges extraordinaires , énumérées ci-dessus.
Dès lors le nouveau montant forfaitaire mensuel de 600 € doit s'appliquer pour l'ensemble de ces charges forfaitaires cumulées.
Quoi qu'il en soit nous venons de poser la question à l'ACD afin qu'ils puissent éclaircir ce flou.Ph GRACESAssCoFisc