Mon compte

Que pensent les frontaliers des nouveaux congés parentaux ?

Congé parental et congé de paternité ont été réformés ces dernières années au Grand-Duché, élargissant, de fait, les droits accordés aux parents. Qu’en pensent les frontaliers ? Sondage.

Entrée en vigueur fin 2016, la nouvelle réglementation du congé parental vise à un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Elle octroie, entre autres, aux parents, un revenu de remplacement plus représentatif du salaire effectivement touché par ces derniers, plafonné à 1.998, 59 € brut par mois au minimum et à 3.330,98 € brut au maximum, ainsi que plusieurs formules offrant davantage de flexibilité.

A l’issue de sa première année d’introduction, 10.881 demandes avaient été introduites contre 6.759 en 2016. Les papas, plus encore que les mamans, y ont adhéré : le gouvernement dénombrait 190 % de bénéficiaires masculins en plus en seulement une année. Selon un sondage TNS Ilres, 85 % des personnes sondés se disent « extrêmement ou très satisfaits » de cette évolution.

{{IMU[6547284][300][250]}}

Aussi, le congé paternité a été réformé au début de l’année 2018, permettant aux pères de bénéficier de 10 jours de congé au lieu de deux auparavant.

Dans le même temps, l’Europe planche sur une harmonisation européenne du congé parental afin d’équilibrer les charges familiales. Problème, des Etats comme la France sont vent debout contre la mesure.

Que pensent les frontaliers de ce nouveau cadre législatif ? En profitent-ils ? Les résultats de ce sondage seront publiés dans le prochain numéro spécial d’Entreprises Magasine consacré à « L’espace transfrontalier ».

Partagez ce sondage

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Famille

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez toutes les informations de lesfrontaliers.lu, toutes les semaines dans votre boite mail !

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies