icon recherche
Forum / Emploi

Entretien annuel  

Illustration du profil de
Samaritain79
391 Messages

Hors ligne

Il y a 12 mois   

Bonjour à tous,

J'ai entendu parler d'une tendance actuellement en vogue dans 2 entreprises (CTG et SWORD) qui consiste à promouvoir de la délation. Je m'explique, lorsque de votre entretien annuel, on demande à vos collègue ce qu'ils pensent de vous. Bien évidement, ça peut arriver aussi dans d'autres cas, lorsque on veut vous culpabiliser, on demande l'avis des autres.

Y-a-t-il d'autres SSII/Entreprise du genre sur la place à fuir ?

Merci pour votre lecture.


0 vote utile
Anonymous
Anonyme

Hors ligne

Il y a 12 mois   

Cela pourrait etre ce que l'on appelle "une evaluation a 360°" / voir sur internet.

Sinon pour eviter toute forme de delation,

la meilleure chose est de ne pas la pratiquer soi meme.

 

 


0 vote utile
Illustration du profil de
Samaritain79
391 Messages

Hors ligne

Il y a 3 mois   

c'est bien ce que je disais, c'est un espace ouverte à la délation, le RH n'attend que ça (une aubaine !! ) et c'est trop facile d'obtenir de la délation de la part des employés surtout dans des entreprises comme ça !


0 vote utile
Illustration du profil de
Thionvillois
45 Messages

Hors ligne

Il y a 3 mois   

A priori, l'entretien 360 est une technique qui est assez répandue en entreprise. si elle est faite de manière "saine" et constructive, cela peut être très utile je pense. 

Cependant, effectivement on peut imgainer que c'est parfois "mal fait" ou de manière mal intentionnée. avez-vous des exemples concrets sur ces cas-là? 

Enfin, sur les 2 sociétés que vous mentionnez: je ne les connais pas, mais il est clair que la 2° mentionnée est souvent citée dans des exemples "limites".

 

 


0 vote utile
Illustration du profil de
loupblanc
Thionville/Luxembourg | France | 2647 Messages

Hors ligne

Il y a 3 mois   

Comme dans bcp de sociétés le problème vient de la formation des interlocuteurs au RH...souvent ce service est rempli de personnes n'ayant aucune formation pour gérer ce genre d'exercice où de "petits chefs" se prenant pour Dieu qui se nourrissent des ragots et de la délation des personnes qu'ils mettent sur le grill... 

 

 

 


0 vote utile
Illustration du profil de
Samaritain79
391 Messages

Hors ligne

Il y a 3 mois   

Je suis quand-même rassuré des commentaires que je lis ici, il y a encore un peu d'espoir. Je pars toujours du principe qu'on doit s'inspirer du passé et le passé nous a suffisamment démontré ce à quoi la délation emmène.

Je n'étais pas au courant concernant la seconde société, qui serait souvent pointée concernant ce genre de pratique.

Je n'ai pas d'exemple concret mais d'après ce que j'ai compris, il y a systématiquement dans les deux entreprises une collusion entre le rôle de chef de projet et le rôle de pseudo-RH (dans lequel le chef de projet se trouve aussi). En effet, le principe c'est qu'on vous demande votre avis sur votre chef de projet durant les entretiens mais votre avis ne peut jamais être sincère puisque le chef de projet lit vos écrits avant de donner aussi son avis sur vous. Son avis sur vous n'est donc plus tout à fait objectif. Si vous êtes sincères dans vos propos, même dans un but d'amélioration, ça peut se passe mal..  en lisant, il interprète les choses comme il veut, selon l'état dans lequel il se trouve...

Bref on sent tout de suite un côté nauséabond de ce genre d’exercice, dans les conditions ci-dessus, dans les deux entreprises cités ci-dessus.


0 vote utile
Anonymous
Anonyme

Hors ligne

Il y a 3 mois   

on peut détourner les faux arguments de l’adversaire par de faux arguments qu’il pense être vrais. Il faut utiliser son mode de pensée contre lui.


0 vote utile