icon recherche
Forum / Mobilité & Transports

Pétition européenne pour droit au télétravail  

Illustration du profil de
piquedier
5 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Bonjour à tous,

Vous avez sans doute entendu parler de la pétition au Luxembourg pour avoir un droit au télétravail... Une pétition similaire a été ouverte pour avoir un droit au télétravail au niveau de l'UE ! Cette pétition mentionne un droit au télétravail pour tous les individus travaillant dans l'UE, mais aussi un devoir de moyens pour les entreprises et les états.

Cela aurait des impacts positifs sur notre mobilité. La question de la fiscalité y est également adressée, pour que les télétravailleurs frontaliers ne soient pas défavorablement impactés !

N'hésitez pas à signer et partager.

http://chng.it/CzKfnnTs

Bonne journée.

Piquedier


0 vote utile
Illustration du profil de
fanfan5457
394 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Bonjour,

Le télétravail me parait dangereux au niveau Européen ! Un polonais pourrait alors avoir un emploi au Luxembourg en télé-travaillant depuis chez lui?

Pour les pays frontaliers, ça ne me choque pas mais l'étendre à toute l'Europe serait une catastrophe pour nos emploi.

Je ne suis pas non plus d'accord avec  "tout ou partie de leur travail à distance", une partie en sur place (au moins 2 ou 3 jours par semaine ) devrait être obligatoire, sinon c'est la porte ouverte à n'importe quoi !

Si vous tenez à votre emploi et ne voulez pas revendre votre maison à perte, ne signez pas cette pétition !


0 vote utile
Illustration du profil de
piquedier
5 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Bonjour,

La pétition ne mentionne que des principes généraux et évidemment un règlement européen ne peut pas se composer de trois lignes. Un débat parlementaire doit forcément être tenu !

La corrélation "télétravail = perte d'emploi" est abusive. Vous remarquerez que la pétition mentionne uniquement qu'un individu ne doit pas être pénalisé fiscalement parce qu'il fait du télétravail, c'est différent de comprendre qu'un polonais puisse prendre le poste d'un travailleur du Luxembourg. Cette problématique du travail effectué depuis un autre pays existe déjà et cela s'appelle la sous-traitance. Cette pétition n'y changerait rien : on peut déjà aujourd'hui effectué du travail pour une entreprise au Luxembourg en étant à l'étranger (Pologne, Inde, je vous laisse compléter la liste).

Néanmoins, trouvez-vous normal qu'un frontalier soit pénalisé fiscalement s'il veut effectuer du télétravail pour le Luxembourg ? Moi non.

Pour la phrase mentionnant que "tout ou partie" du travail pourrait être effectué à distance, je ne vois pas non plus le problème. Chaque entreprise peut s'adapter et proposer jusqu'à 100 % du travail à domicile. Nous sommes en 2020, les technologies existent et un travail purement administratif pourrait être exécuté 100 % à distance, si le salarié le veut bien et que l'employeur a mis en place les mesures adaptées. Pourquoi imposer une présence physique si le salarié et l'employeur ne le désirent pas ?

Je vous rappelle aussi qu'un des objectifs de la pétition est une diminution de la pollution, visant à diminuer le réchauffement climatique. Pourquoi alors obliger des personnes à se déplacer, alors qu'elles n'en ont pas besoin ? Pourquoi imposer 2 ou 3 jours par semaine de présence au bureau alors qu'en ne se déplaçant moins (voire pas du tout), à la fois le salarié et l'employeur y trouvent leurs comptes et la pollution diminue d'autant plus ?

Le constat "pour bien travailler, il faut être au bureau" ne tient pas en 2020. Il ne tenait déjà pas il y a 10 ans, la différence c'est qu'aujourd'hui la pandémie a prouvé que le télétravail pouvait vraiment fonctionner. Je suis un convaincu du télétravail depuis que je travaille, je ne vois aucun intérêt de prendre ma voiture ou les transports tous les jours pour effectuer un travail qu'il est possible de réaliser à 100 % à distance. 


0 vote utile
Illustration du profil de
Sapher
55 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Signé.


0 vote utile
Illustration du profil de
piquedier
5 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Merci Sapher 🙂


0 vote utile
Illustration du profil de
chris tophe
37 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Je suis plutôt d'accord avec Fanfan. Il ne faut pas signer ce type de pétition. Le télétravail peut être encouragé et il doit y avoir plus de flexibilité dans les jours mais ça ne doit pas devenir une norme. 

Le télétravail revient à faire de l'ubérisation. Il n'y a plus d'équipe mais que des individus interchangeables. C'est la négation des rapports informels qui peuvent être très utiles. Et, si les personnes sont interchangeables pourquoi une entreprise irait payer 600 euros/j quand elle peut faire travailler quelqu'un d'autre à l'autre bout du monde à 50 e/j ?

Ce qui fait que les salaires sont plus ou moins élevés c'est le coût de la vie. Les entreprises payent bien au Luxembourg parce que le coût du logement y est cher et pour attirer des profils qui ne viendraient jamais en temps normal. Si maintenant, le télétravail se développe, elles vont commencer à payer comme des entreprises de province et il faudra s'attendre à une baisse de salaire conséquente dans le futur.  

Et puis pourquoi des entreprises de service continueraient à se développer au Luxembourg si le lieu de résidence des employés importe peu ? 

Pour finir, si jusqu'à présent le télétravail est aussi peu développé ce n'est pas hasard. C'est pour des raisons fiscales certes mais aussi parce que ca va à l'encontre de la sécurité informatique qui est un enjeu vital. Rien n’empêche que des informations confidentielles ne sortent plus facilement et de façon complètement intracable. C'est ce qui fait aussi la force de Luxembourg via la CSSF qui sait poser des limites. 


1 vote utile
Illustration du profil de
Frontalierlulu
258 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

d'abord il faut des règles , avec un périmètre claire autour du Lux pour le TT frontalier sinon la porte sera ouverte à tout et n'importe quoi , je sais pas max 50 km ou 100km mais il faut des règles.Sinon le TT pourra être fait dans d'autres régions éloignés, dans lesquelles le logement vous coûtera 50-75 % de moins qu'en frontière.Une présence obligatoire de 8 par semaine avec un max de 4 heures par jour ...Sinon je vous assure que le TT d’aujourd’hui ne sera pas celui de demain et vous allez pleurer…, car les salaires baisseront

 


0 vote utile
Illustration du profil de
fanfan5457
394 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Merci @Chris Tophe et @Frontalierlulu, c'est exactement ce que je voulais dire !

Et effectivement, la question de la sécurité des données se posent, pas seulement informatique d'ailleurs. Vous pouvez être amenés à avoir des documents papiers confidentiels chez vous.

Et j'ajouterais aussi l'importance des relations humaines au travail.

Le télé-travail a bien fonctionné pendant le confinement car les employés ont été amenés à travailler physiquement ensemble avant.
Imaginez une entreprise où personne ne se voit jamais ! Je pense que c'est important d'avoir une vie sociale avec ses collègues, prendre le café, déjeuner avec, discuter quelques minutes lorsque l'on se croise. Bref, ce genre d'échange qu'on ne peut pas avoir sur skype ! Ce qui fait aussi partie de la vie de l'entreprise
Pour avoir travaillé dans une entreprise où il n'y avait aucun liens entre les employés (pour le coup j'aurais pu travailler de chez moi sans que ça change grand chose), j'ai pu constater un impact sur mon travail. Je trouve cela important de créer des liens pour savoir vers qui se tourner dans tel ou tel cas, par exemple. Ou lorsque l'on travaille sur un projet, c'est beaucoup plus facile de travailler ensemble lorsqu'on connait les personnes. Nous sommes des humains, pas des machines !

0 vote utile
Illustration du profil de
piquedier
5 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Merci pour vos commentaires très constructifs.

Je pense en effet que des règles sont indispensables : comme autoriser le télétravail dans une zone géographique autour de l'entreprise. Mais attention : vous confondez sous-traitance et télétravail. Une entreprise au Luxembourg peut aujourd'hui demander un développement en Pologne, pour moins cher qu'au Luxembourg. Le télétravail n'y changera rien, surtout si on impose une zone géographique. Cela n'est pas généralisé car comme vous le mentionnez, un contact humain est toujours à privilégier, le prix ne fait pas tout.

Aussi,  télétravail ne veut pas dire que le salarié ne doit pas se déplacer à son lieu de travail. Cela obligerait justement de travailler à proximité de son bureau et rejoindrait l'argument de Frontalierlulu. En prenant un exemple concret, une personne travaillant dans l'informatique pourrait avoir un contrat lui autorisant de travailler jusqu'à 80 % de chez lui, mais lui imposerait de devoir se déplacer en cas de problème nécessitant une intervention physique. C'est donnant-donnant.

Quant à la sécurité de l'information, il existe certes un risque un peu plus élevé de fuite de données lorsqu'un travail est fait à distance, mais il n'est pas beaucoup plus élevé que depuis le bureau. Par exemple, un employé peut très bien aujourd'hui prendre une vidéo avec son smartphone de ce qui défile sur son écran. Cela n'a aucune chance d'être détecté par les mesures de sécurité en place dans une institution. De plus, je vous rappelle que la fuite des données professionnelles du secteur financier est pénalement sanctionnée au Luxembourg (article 41 de la loi du 5 avril 1993) : un employé qui fuite (de chez lui ou depuis le bureau) des données professionnelles peut encourir de la prison. Enfin, d'un point de vue des mesures à mettre en place, toutes les techniques qui existent aujourd'hui dans une entreprise peuvent être déployées sur les accès distants (chiffrement des lignes, monitoring des logs, double facteur pour l'authentification, etc.). Ces problématiques existent déjà pour les entreprises ayant plusieurs sites au Luxembourg. Le seul élément à ne pas oublier est la sensibilisation des employés lorsqu'ils travaillent de chez eux : il ne faut pas laisser son enfant jouer sur son ordinateur professionnel par exemple.


0 vote utile
Illustration du profil de
toon19
36 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Oui, il faut certainement assouplir les règles mais pas généraliser le télétravail sinon ce sera comme pour les hotlines, les travailleurs "Luxembourgeois seront partout dans le monde et il y aura beaucoup moins de frontaliers.

Par contre pour moi qui ne peut pa télétravailler, c'est agréable de vous voir le faire, mon temps de trajet est divisé par 2 et même par 3 certains jours 🙂


0 vote utile
Illustration du profil de
xenesis
885 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Sans compter que le télétravail permet aussi une reuction des coûts côté employeur moins de charges fixes de bureau (assurance électricité eau etc) cela libérerait aussi du foncier et donc moins de pression immobilière. Pour ma part je suis pour sans compter que la qualité de vie n'a rien a voir en étant au bureau ou en étant chez soi. Et n'oublions pas moins de bouchons moins d'accidents moins de trains annules supprimés ou bondés. Avec des outils on peut pratiquement tout faire a distance pourquoi s'en priver? (reunion en cam a plusieurs, poses café en reunion etc)


0 vote utile
Illustration du profil de
piquedier
5 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Pour info, la pétition existe maintenant en anglais aussi : http://chng.it/CgJVBgtY

Une chose me paraît importante à rappeler : la pétition propose un droit au télétravail pour le salarié, c'est à lui de choisir si oui ou non il souhaite télétravailler, et à quelle fréquence s'il choisit de télétravailler. L'entreprise, elle, a une obligation de moyens pour les outils. Les états ont une obligation de moyens pour la fiscalité : ne pas désavantager les télétravailleurs.


0 vote utile
Illustration du profil de message_count_100