icon recherche
Forum / Prestations familiales

Grossesse et arrêt maladie  

Illustration du profil de
Alice57480
france | 4 Messages

Hors ligne

Il y a 3 semaines   

Bonjour,

Je suis actuellement enceinte de 4 mois et en arrêt depuis le début de ma grossesse (4 fausses couches et une seule grossesse menée à terme en 2017, arrêtée aussi dès le début).

Je suis chez le même employeur depuis 8 ans et le climat professionnel se détériore de plus en plus depuis quelques années maintenant, cette année j'ai même eu droit à des menaces répétées de licenciement dès la moindre erreur, plus les remarques au quotidien…

Ayant été en arrêt maladie plusieurs mois à la suite de ma dernière fausse couche l'année passée, je n'arrivais pas à retourner au travail car psychologiquement c'était difficile, j'y suis tout de même retournée, car je n'étais pas prête à trouver un nouvel emploi mais ce n'est pas le sujet ici.

J'ai reçu dernièrement une convocation à un examen de contrôle de la part de la CNS, courrier auquel j'ai répondu par e-mail et courrier avec à l'appui des certificats médicaux de ma gynéco et médecin traitant que je ne pourrai pas venir car en étant enceinte, je fais des malaises et j'ai régulièrement des vertiges, ce qui fait que je ne peux pas me déplacer seule en voiture et je n'avais personne pour m'y emmener. Egalement sans thyroïde depuis 14 ans, je suis vraiment très fatiguée et obligée de faire tous les mois des prises de sang pour ajuster au mieux mon dosage.

J'avais fait la même chose pour ma grossesse menée à terme et n'avais plus eu de nouvelles de leur part ; par contre cette fois-ci j'ai reçu rapidement un 2e courrier me demandant pas mal de documents médicaux à fournir par ma gynéco et qui doivent attester de ma "grossesse pathologique": documents hospitaliers, analyses sanguines etc... sauf que le souci c'est qu'étant à la maison sans tout le stress du travail, mes analyses sont bonnes et je n'ai jamais été hospitalisée! étant donné toutes les fausses couches que j'ai faites, je pensais que c'était déjà une assez bonne raison pour ne pas avoir à travailler de plus dans des conditions aussi difficiles… en plus, la CNS en avait été informée lors de mon dernier examen de contrôle, j'en avais parlé à la personne que j'avais rencontré et avais même vu le médecin du travail (qui d'ailleurs prenait le fait de faire des fausses couches très à la légère mais bon).

Y'a-t-il quelqu'un ici qui a déjà été dans mon cas? J'ai très peur de ce qu'il va se passer, car évidemment la CNS va me demander de retourner travailler, or c'est juste impossible pour moi de vivre tout ce stress enceinte! je ne veux pas mettre ma santé et celle de mon bébé en danger!!

Je comptais appeler lundi le docteur de la CNS et essayer de lui parler, lui demander peut-être de pouvoir revoir le médecin du travail et d'être écartée, même si cela risque d'être compliqué surtout si c'est la même personne...

Merci pour votre aide...


0 vote utile
Illustration du profil de
khaly
19 Messages

Hors ligne

Il y a 2 semaines   

Bonjour 

je ne suis pas tout à fait dans le même cas mais je suis déjà passée par un protocole ressemblant , mais je pense qu’il ne faut pas psychoter sur le fait que la CNS te mette obligatoirement au travail si ton état est préoccupant . 

attend de voir et le stress pour le bébé n’est pas bon

je te conseillerai de donner tous les documents analyses lettre du gynécologue abondants dans ton sens à la cns et si malgré sa lettre qui dit que tu as souvent des malaises etc et ne peux t y rendre ça me parait fort de café! ...

Sinon peux tu t y faire amener à ce rendez vous ? 

L idéal serait d à nouveau de voir le médecin du travail avec lettre d appui du gynécologue aussi ? 

Est il en France ou au Lux ? 


0 vote utile
Illustration du profil de
Alice57480
france | 4 Messages

Hors ligne

Il y a 1 semaine   

Bonjour Khaly,

Merci pour ta réponse. Ma gynéco (qui se trouve au Lux) a envoyé les documents demandés au docteur, et en parallèle j'ai encore écrit à ce docteur de la CNS (une femme) un mail pour ré-expliquer ma situation… ce qui s'est soldé par un courrier recommandé de leur part disant que mon excuse médicale n'avait pas été acceptée et que du coup mes indemnités étaient arrêtées à partir du 23/11. J'ai donc contacté l'Ogbl dans un premier temps, ils vont m'aider à faire un courrier de recours pour récupérer l'argent perdu, ce qui peut apparemment peut durer des mois...

J'ai également contacté la CNS pour demander un nouveau rdv, ils en avaient déjà programmé un le 10/12. On m'emmènera au rdv puisque je ne peux pas me déplacer seule. Je suis un peu "rassurée" d'avoir ce rdv pour pouvoir parler au docteur que je rencontrerai, j'espère juste que ce ne sera pas la même qui n'a pas accepté mon excuse… Je trouve tout de même aberrant cette situation, je ne fais pas semblant de faire des malaises, ils ont tous les éléments de mon dossier dont les 4 fausses couches je ne comprends pas pourquoi ils cherchent la petite bête comme ça!! Bref encore merci d'avoir pris le temps de répondre à mon post.


0 vote utile
Illustration du profil de
khaly
19 Messages

Hors ligne

Il y a 1 semaine   

De rien 😉

 

Oui malgré ces démonstrations médicales c’est dingue qu ils s obstinent et te sucrent les indemnités. 

Tu as bien fait de contacter l ogbl 

par contre je te conseillerai de voir le médecin du travail ( c’est ton employeur qui va prendre rdv pour toi , tu peux le faire toi mais ça sera à ta charge et ça peut donner l image que tu ne t’entends pas avec ton employeur ce qui ne semble pas être le cas ) 

il faudrait expliquer que ton poste est incompatible / risqué avec ta grossesse compliquée avec antécédents . 

Ca sera ce médecin du travail qui aura le dernier mot sur celui de la cns. Ça vaut le coup de tenter au 5 e mois avec tous les documents appuyants. 

Bon courage pr ton prochain rdv ! 


0 vote utile
Illustration du profil de
Alice57480
france | 4 Messages

Hors ligne

Il y a 1 semaine   

Justement, le climat n'est pas au beau fixe avec mon employeur… j'ai eu cette année plusieurs menaces de licenciements et un stress quotidien pour gérer tout le travail demandé… et encore ce n'était jamais assez bien fait au final. Donc je pense que la carte médecin du travail c'est râpé, d'autant plus que j'ai déjà parlé au médecin du travail lors de ma première grossesse - la personne que j'ai eue au bout du fil prenait à la légère les fausses couches à répétition et ne voyait aucun problème dans le fait de travailler sous stress et de faire en plus de la route malgré les malaises déjà présents (je vivais à l'époque beaucoup plus loin qu'aujourd'hui). J'ai également vu la même personne l'année dernière après ma dernière fausse couche (pas de chance), elle a repris cela à la légère tout en me disant qu'on ne pouvait pas être licenciée si rapidement (ça a été le cas pour une collègue et en moins d'une heure elle était dehors malgré 2 ans de boîte).

En tout cas merci encore pour tes encouragements!


0 vote utile