Carburants : une aide de 100 euros promise dès janvier en France
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une mini-hausse pour le SP98 jeudi au Luxembourg
Mobilité

Carburants : une aide de 100 euros promise dès janvier en France

Confirmée par la Première ministre française ce mercredi matin, une indemnité de 100 euros sera bien versée aux foyers les plus modestes ayant besoin de leur voiture pour aller travailler.

Publié par Aymeric Henniaux le 07/12/2022

L'aide ne sera pas versée qu'une fois par foyer mais sera individualisée.
L'indemnité sera versée dès le début du mois de janvier 2023.

Attendue dès le début du mois de janvier prochain, cette somme prendra le relais de la remise actuelle de 10 centimes d’euros par litre d’essence ou de diesel mise en place par le gouvernement (qui s’ajoute à un second rabais de 10 centimes dans les stations TotalÉnergies) et qui prendra fin le 31 décembre.

Depuis son instauration au printemps dernier (où elle se montait à 30 centimes du litre de carburant), cette remise « a coûté à l’État 8 milliards d’euros, soit l’équivalent du budget du ministère de la Justice », rappelait il y a quelques jours le ministre des Comptes publics Gabriel Attal. Cette indemnité permettra de recentrer l’aide sur les automobilistes ayant le plus besoin de leur voiture pour leurs déplacements professionnels.

10 millions de Français concernés

Si les ristournes à la pompe concernaient chaque conducteur allant faire le plein, sans distinction, cette nouvelle aide de 100 euros se veut donc plus ciblée puisqu’elle ne sera versée « qu’à » dix millions de Français, celles et ceux n’ayant guère d’autres options que de prendre véhicule pour se rendre à leur travail.

Et cette fois le gouvernement souhaite simplifier les démarches : interrogée ce matin par nos confrères de RTL, la Première ministre Elisabeth Borne a précisé que pour toucher les 100 euros, « il suffira de se rendre sur le site des impôts pour fournir une déclaration sur l’honneur attestant que vous avez bien besoin de votre véhicule pour aller au travail ».

En plus de cette déclaration, il faudra également renseigner sur le site le numéro de plaque d’immatriculation du véhicule utilisé. Une fois la démarche accomplie, les 100 euros seront ensuite directement versés sur votre compte en banque.

100 euros, un juste montant ?

Certains trouveront la somme beaucoup trop sous-évaluée au regard du budget que doivent actuellement consacrés les ménages aux pleins de diesel ou de sans-plomb. Interrogée sur le sujet, Elisabeth Borne a justifié le choix de cette somme.

« Cette indemnité est l’équivalent d’une remise de dix centimes par litre de carburant pour des personnes parcourant environ 12 000 kilomètres par an, soit la moyenne de ce que font les Français. »

Point positif : l’indemnité ne sera pas versée une seule fois par foyer mais sera bien individualisée, la cheffe du gouvernement l’a bien garanti. Cela veut dire que si les deux membres d’un ménage ont besoin de leur voiture respective pour aller travailler chaque matin, ils toucheront chacun 100 euros, soit 200 euros pour le ménage.

Cette nouvelle mesure devrait coûter près d’un milliard d’euros supplémentaire à l’État.

Retrouvez-nous sur Instagram :

Ailleurs sur le web