Cet été, trois semaines sans train entre Luxembourg et Bettembourg
logo site
icon recherche
Mobilité

Cet été, trois semaines sans train entre Luxembourg et Bettembourg

Chaque année, la CFL profite de la période estivale pour réaliser divers travaux de réparation, de maintenance ou de construction de ses infrastructures. Reste que le programme de travaux prévu pour l’été 2022 devrait largement perturber les usagers, et notamment les frontaliers français.

Publié par Aymeric Henniaux le 22/06/2022

Un trafic perturbé, une fréquence de passage parfois espacée et même certains arrêts non desservis, les travaux estivaux des CFL s’accompagnent tous les ans de leur lot de petits désagréments. Et cette année est loin d’échapper à la règle.

Il va donc falloir s’organiser… Même si les habitués des chemins ferrés luxembourgeois savent qu’il leur faut toujours, l’été arrivant, faire preuve de davantage de patience dans leurs trajets quotidiens afin de tenir compte des travaux en cours, ceux prévus dans quelques semaines risquent néanmoins de mettre leurs nerfs à rude épreuve.

La ligne 60, la plus perturbée

Reliant notamment Belval, Rodange, Esch-sur-Alzette, Dudelange ou encore Bettembourg à la capitale, la ligne 60 sera, de loin, celle qui connaîtra le plus de perturbations dans les prochaines semaines. En cause principalement : la poursuite de la transformation de la partie sud de la gare de Luxembourg.

Première difficulté avec la coupure de liaison entre Pétange et Rodange, du 20 août au 4 septembre. La raison vient de la réalisation en cours du nouveau pôle d’échange de Rodange, ainsi que de tâches de maintenance « au niveau des aqueducs, des pistes d’accès pour les agents ou encore du système d’alimentation électrique », détaillent les CFL.

Mais là où le bât risquera réellement de blesser, c’est à propos des travaux sur les voies, les caténaires et les traverses près de la gare centrale : ils nécessiteront une interruption complète du trafic entre le 16 juillet et le 7 août sur le tronçon Luxembourg – Bettembourg. Trois semaines pendant lesquelles un service de bus de substitution sera mis en place. À noter que pendant la même durée, l’arrêt Howald ne sera pas desservi.

D’autres lignes impactées

Cette suspension de liaison entre Luxembourg et Bettembourg touchera aussi fortement la ligne 90 (reliant le pays à Metz, Thionville, Nancy…), empruntée chaque jour par des dizaines de milliers de frontaliers français. Pour eux, la galère devrait être complète sachant que, faute de train pendant la période des travaux, ils n’auront guère d’autres choix que d’opter pour la route, avec les difficultés de circulation chronique que l’on connait sur l’A3/A31.

Enfin, ces importants travaux sur la partie sud de la gare de Luxembourg et cette interruption de trafic auront des conséquences sur les TGV. À partir du 16 juillet mais cette fois jusqu’au 28 août, les trains à grande vitesse au départ ou à destination de la gare de Luxembourg ne partiront ou n’arriveront plus de/dans ladite gare mais soit à Metz, soit à Thionville ; le reste du voyage se fera par la route.

Ailleurs au Grand-Duché

À différents moments de l’été, certaines autres lignes du réseau des CFL connaîtront elles aussi quelques perturbations. Ce sera par exemple le cas de la ligne 70, reliant Luxembourg aux communes d’Athus et Longwy. Du 20 août au 4 septembre, la liaison entre Pétange et ces deux villes ne sera pas assurée, le temps d’achever les travaux de transformation de la gare de Rodange.

Prudence aussi pour les utilisateurs réguliers de la ligne 10, reliant Luxembourg à Liège en passant par Mersch, Ettelbruck ou encore Troisvierges. Entre le pôle d’échange et le nouveau poste directeur d’Ettelbruck, ajoutés à divers travaux de maintenance, la ligne sera à l’arrêt du 20 au 28 août.

Enfin, le renouvellement des traverses entre Roodt-sur-Syre et Oetrange ainsi que le changement de caténaires et de traverses entre Oetrange et Trier entraîneront la paralysie de la ligne 30 quasiment tout le mois de juillet : du 9 au 31.

Lire : Trains au Luxembourg : 16 millions de voyageurs, 92,1 % de ponctualité

Retrouvez nous sur

Ailleurs sur le web