icon recherche
Mobilité

Combien ça coûte de téléphoner… à vélo ?

Si vous téléphonez sur un vélo, même avec des écouteurs ou un casque, quelle sera l'amende au Luxembourg, en France, en Belgique ou en Allemagne ?

Publié par Chrystelle Thévenot le 03/10/2019 | 1.230 vues

8%, c’est la proportion de citoyens de l’Union Européenne qui utilisent le vélo pour leurs déplacements quotidiens. Au même titre que les voitures, téléphoner en roulant est une infraction.

Le cycliste est considéré comme un conducteur de véhicule comme un autre, téléphoner à vélo est sanctionné par la même amende que celui qui téléphone au volant. Et ce, même avec des écouteurs ou un casque.

En France

Les cyclistes qui utilisent  leur téléphone  lorsqu’ils circulent à vélo encourent une amende forfaitaire de 135 €. Selon l’article R 412-6-1 du Code de la route, « l’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit ». Comme les conducteurs de voiture, il est interdit de porter un casque ou des écouteurs afin que rien ne vienne perturber la concentration du cycliste.

En Allemagne

On estime que le cycliste au téléphone ou qui  écoute de la musique est coupé de l’environnement sonore dans lequel il évolue et des signaux qu’il lui délivre. Après avoir constaté le lien entre l’utilisation de ces appareils et de nombreux accidents, ces derniers ont été interdits. Être aperçu par la police en train de téléphoner ou même d’envoyer un sms est, depuis le 1er avril 2007, passible d’une amende de 25 euros. Rouler avec des écouteurs vous coûtera 10 euros.

En Belgique

L’institut belge pour la sécurité routière a édité une bible sur les bonnes pratiques : les cyclistes et le code. L’utilisation du GSM à vélo est strictement interdit. Il s’agit d’une infraction du deuxième degré, et elle est punie d’une amende de 116 euros.

Au Luxembourg

L’usage du téléphone en roulant n’est pas permis selon l’article 170bis du Code de la route. L’article 170bis parle de « véhicules », ce qui inclut aussi les vélos. Consulter le tarifs des amendes. La sécurité routière du Luxembourg a édité une liste des équipements obligatoires pour un vélo. Les infractions concernent les défauts sur le plan du matériel :  le défaut du système d’éclairage d’un cycle est sanctionné par un avertissement taxé de 74 € et de 49 € pour l’absence de réflecteurs aux pédales et dans les jantes des roues.

 

À lire : Tarifs des transports, les frontaliers sauront cet automne

Ailleurs sur le web