icon recherche
Mobilité

Comment gérer le « succès » du tramway avec la gratuité des transports ?

Avec près de 20.000 utilisateurs par jour, le tramway de la capitale fait le plein notamment aux heures de pointe matinales et vespérales. Sa capacité est vouée à augmenter avec la mise en place de la gratuité des transports.

Publié par Romain S. le 13/09/2019 | 1.236 vues
comments1 commentaire

Le tramway transporte quelque 20.000 personnes par jour en semaine à Luxembourg-Ville.

Depuis le 10 décembre 2017, le tramway circule à Luxembourg-Ville, desservant onze stations entre les arrêts Luxexpo et Stäreplaz/Etoile.

Durant les heures de pointe, le réseau arrive fréquemment à saturation. 3.100 usagers montent à bord entre 8h et 9h et 2.500 autres entre 17h et 18h. En moyenne, il transporte jusqu’à 22.000 voyageurs par jour en semaine.

En vue de la gratuité des transports à venir dès l’année prochaine, et alors que la ligne sera étendue jusqu’à la gare fin 2020, les prévisions font état d’une hausse de sa fréquentation.

A cet égard, le député François Benoy a interrogé le ministre de la Mobilité, François Bausch, quant aux mesures envisagées pour assumer cet engouement croissant.

Lire : Semaine européenne de la mobilité : transports gratuits et programme chargé en événements

Capacité de 26.000 personnes par heure à terme

Confirmant que le tramway connaissait un « véritable succès », le ministre a tenu à préciser les capacités des rames actuelles. A savoir, qu’une rame de 45 m, pouvait compter jusqu’à 304 passagers en situation normal et jusqu’à 422 en état de « capacité maximale ». Soit de 4 à 6 personnes par m².

Il a également rappelé que la cadence de passage avait été renforcée depuis le 3 juin dernier, de 6 à 5 minutes, permettant une hausse de 20 % de la capacité de transport.

En outre, la planification du projet prévoit la possible mise en circulation de rames de 56 m pouvant permettre à 386 personnes voire 538, en état de « capacité maximale », de grimper à bord.

A terme, il est également prévu de lancer une campagne de recrutement. Le parc de tramways passera « progressivement » de 12 à 27 rames puis à 33 pour l’exploitation des 16 km entre le Findel et la Cloche d’Or.

Par ailleurs, « aux heures de forte affluence, la fréquence de passage sera d’une rame toutes les 3 minutes et une injection supplémentaire d’une rame aux quarts d’heure de pointe », a poursuivi l’élu.

En tout et pour tout, la capacité passera de 20.000 à 26.000 personnes par heure dès lors que des rames de 56 m circuleront sur le réseau.

Ailleurs sur le web

titipsi
177 messages
Il y'a 1 mois

J'attends de voir ça. Car quand on voit comment le tram est déjà rempli, pardon  bondé, actuellement aux heures de pointes, il est temps de rallonger les wagons et de raccourcir le délai entre les navettes ! Car il est certain que si cela se s'améliore pas, si c'est pour rester tout le temps debout ou serré comme des sardines coincé entre ceux qui crient au lieu de parler, hurlent dans leur smartphone ou puent la nicotine ou que sais-je, à terme je reprendrai la voiture (ce que je fais déjà un jour par semaine pour gagner du temps et du confort). Et je ne suis pas le seul à le penser. Donc résultat inverse aux attentes.