Covid-19 : Bruxelles opte pour une durée de 9 mois pour le certificat vaccinal
logo site
icon recherche
Mobilité

Covid-19 : Bruxelles opte pour une durée de 9 mois pour le certificat vaccinal

La Commission européenne a fixé mardi 21 décembre à neuf mois, après une première vaccination complète, la durée de validité du certificat vaccinal contre le Covid-19 pour les voyages dans l'Union, afin d'encourager les rappels.

Publié par Chrystelle Thevenot le 24/12/2021 | 3.454 vues

Certificat de vaccination
© Hans Lucas - Reuters Connect

Cette mesure, qui aura une valeur contraignante pour les Vingt-Sept, entrera en vigueur le 1er février 2022.

La durée de validité des certificats vaccinaux, fixée à 270 jours, « donnera aux citoyens et aux entreprises la certitude dont ils ont besoin pour planifier leurs voyages en toute confiance », a estimé le commissaire européen Didier Reynders, cité dans un communiqué.

Les États membres seront tenus d’accepter les voyageurs munis d’un certificat vaccinal datant de moins de neuf mois après une première vaccination complète. Si l’UE réglemente l’usage de ce certificat dans le cadre des voyages intra-européens, son utilisation par les États membres à d’autres fins (accès aux restaurants, aux salles de concerts, cinéma etc.) reste du ressort des législations nationales.

Lire 18-20 ans : comment gagner un titre de transport gratuit ?

Mais les États membres sont « encouragés à s’aligner » sur la durée fixée au niveau européen, précise la Commission. Si l’UE réglemente l’usage de ce certificat dans le cadre des voyages intra-européens, son utilisation par les États membres à d’autres fins (accès aux restaurants, aux salles de concerts, cinéma etc.) reste du ressort des législations nationales.

Elle prévoit un délai de grâce de trois mois pour permettre aux États de s’adapter et de garantir l’accès des citoyens au rappel.

Lire Les frontières de la France sont ouvertes aux voyageurs sous certaines conditions

La durée de validité de la vaccination après une dose de rappel n’est en revanche pas déterminée à ce stade, faute de données scientifiques suffisantes.

L’Union européenne a mis en place l’été dernier un certificat Covid commun – attestant d’une vaccination, d’une infection au Covid-19 de moins de six mois, ou d’un test négatif -, pour permettre aux Européens de voyager entre les États membres le plus librement possible, sans se voir imposer de test ou de quarantaine en plus.

Lire De nouvelles lignes ferroviaires transfrontalières franco-allemandes dès 2024

 

Retrouvez-nous sur 

Ailleurs sur le web