icon recherche
Mobilité

De nouveaux trains CFL à partir de 2021

La modernisation du parc CFL se fera en deux étapes et débutera en 2021 par la livraison de trains d’une capacité de 334 places assises.

Publié par Romain S. le 19/12/2018 | 976 vues

Les premiers arrivages de trains Alstom de la gamme Coradia sont programmés pour décembre 2021.

Date du premier relifting : décembre 2021. Dans trois ans, de nouveaux trains, à l’apparence un peu plus futuriste, porteront le sigle CFL sur leur carcasse. Ceux-ci seront longs de 80 mètres et compteront 334 places assises.

Les CFL viennent en effet d’annoncer l’acquisition, à hauteur de 350 millions d’euros, de 34 trains régionaux à grande capacité et à deux niveaux (gamme Coradia) fournis par le fabricant français Alstom, qui a remporté l’appel d’offres. Ces Coradia sont déjà opérationnels dans 9 pays européens ainsi qu’au Canada.

Le nouveau matériel viendra remplacer des automotrices, les « Z2 », mises en service au début des années 90.

Deuxième arrivage en décembre 2024

Tous seront équipés d’espaces pour personnes à mobilité réduite, de zones pour les vélos, de Wifi, d’éclairage LED et de caméras de surveillance. Ils pourront circuler à une vitesse maximale de 160 km/h et seront également autorisés à emprunter les réseaux belges et français.

Lire : L’offre ferroviaire belgo-luxembourgeoise séduit les frontaliers

Trois ans plus tard, en décembre 2024 donc, ce sont des trains de 160 mètres, de la même gamme et du même constructeur, qui débarqueront sur le rail luxembourgeois. Equipés à l’identique de leurs prédécesseurs, ils contiendront 692 places.

Les CFL indiquent que le parc CFL dénombrera, à l’issue de la livraison, 39.100 places contre 27.200 actuellement.

« Cet agrandissement permettra, à moyen terme, de faire face à la croissance annuelle du chiffre de voyageurs de 3 à 5 % et d’augmenter l’offre au moment de la mise en service des grands projets d’infrastructures prévus à l’avenir, tels que la nouvelle ligne Luxembourg-Bettembourg ou encore la modernisation de la gare de Bettembourg », ajoute le communiqué de la compagnie ferroviaire.

Lire : A deux doigts d’un nouveau drame ferroviaire

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web