icon recherche
Mobilité

Début du « plus important chantier pour la mobilité au Luxembourg »

Les travaux sur le Pont Buchler, qui accueillera à terme le tramway, s’étaleront sur deux ans, à compter du 21 janvier. Le ministre de la Mobilité a déjà prévenu qu’il y aurait des incidences sur les trafics ferroviaire et routier. 

Publié par Romain S. le 17/01/2019 | 4.822 vues

Soixante coupures de voies CFL sont attendues durant les deux ans de travaux sur le pont Buchler.

C’est le ministre de la Mobilité et des Travaux publics lui-même, François Bausch, qui l’a qualifié comme tel. « Avec celui de l’agrandissement de la Gare centrale (5ème et 6ème quai), ce chantier est le plus important pour la mobilité au Luxembourg, car il apportera une augmentation énorme des capacités. Nous ferons du Pont Buchler un pont multimodal, où évolueront piétons, cyclistes, bus, voitures et tram. »

Pour ce chantier en plein centre-ville, M. Bausch, parle « d’opération à cœur ouvert avec des incidences sur le trafic ferroviaire. »

Le top départ de l’ouvrage sur le pont Buchler, qui relie Bonnevoie au quartier de la gare, sera donné le 21 janvier. En premier lieu, il s’agira d’agrandir la rampe du côté de la Gare du Luxembourg pour octroyer l’espace nécessaire au tram, qui aura deux voies à terme, et favoriser la mobilité douce.

Lire : Le chantier du tram démarre au centre-ville

Première étape pendant les mois de février et mars : le démontage d’une partie du pont. Celle-ci sera ensuite reconstruite durant les mois de septembre et octobre.

Pour ce qui est de la deuxième phase, dont l’entame est prévue pour les mois de juin et juillet 2020, les ouvriers s’attaqueront à la seconde partie du pont. Elle s’achèvera à l’automne 2021. Au préalable, une construction métallique aura été entreprise au cours des mois de mars et avril 2020.

Circulation maintenue sur une seule voie

Comme l’a également souligné François Bausch, il s’agit là « d’un chantier particulièrement complexe. » Les perturbations tant pour le trafic ferroviaire que routier seront inévitables. La phase 2 notamment, entraînera quelque 60 coupures de voies CFL pendant la nuit et les week-ends.

La circulation bidirectionnelle sera maintenue pour bus et voitures mais seulement sur une voie en direction de Bonnevoie et du tournant gauche vers la Rocade. La voie dédiée au bus sera supprimée.

Pour ce qui est des vélos et des piétons, ils seront redirigés vers la rue de Mülhenweg.

En tout et pour tout, cet aménagement nécessitera deux ans de travaux. Et de patience.

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web