Mon compte

Info Flash & Trafic

Des radars qui coûtent cher au Luxembourg

Quasiment un an après la mise en service des premiers radars fixes au Grand-Duché, le Ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch a dévoilé les coûts engendrés par la mise en place de ces systèmes de contrôles.

C'est par le biais d'une réponse parlementaire que le Ministre François Bausch a indiqué mardi que les frais de mise en place du système de contrôle automatisé CSA se chiffraient à environ 11,5 millions d'euros.

Un montant qui comprend la fourniture et l'installation des équipements de terrain fixes et mobiles, les travaux de génie civil, ainsi que la réalisation et la mise en service du Centre national de traitement à Bertrange.

En plus de cela, les frais d'entretien ont atteint 250.000 euros jusqu'à la fin de l'année 2016 (frais pour la liaison des données et les frais d'électricité). Le Ministre précise qu'il faut également compter les frais généraux (1,5 millions d'euros), dont les dépenses pour l'impression et l'envoi des courriers ou encore les salaires d'une trentaine d'agents équivalents temps plein ETP.

Les radars n'engendrent pas de profit

Si les coûts sont visiblement supérieurs aux recettes engendrées en 2016 (12,5 millions d'euros) François Bausch rappelle qu'il ne faut pas s'arrêter là :

Une "simple comparaison des 12,5 millions d'euros de recettes en 2016 par rapport aux frais d'acquisition, d'entretien et de gestion du système CSA risque de simplifier à l'excès des questions complexes de la sécurité routière et des coûts réels d'un accident grave ou mortel".

Encore de nouveaux radars pour cette année

A noter que trois nouveaux radars fixes doivent encore être installés pour le printemps au Grand-Duché :

  • sur l'autoroute A4 juste avant le rond-point Raemerich ;
  • sur la CR118 entre Angelsberg et Mersch ;
  • sur la N8 entre Saeul et Brouch.

Sept autres radars sont encore prévus, d'après les annonces faites en 2016 par le gouvernement

Source photo : http://radars-automatiques.lu

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Portrait de l'homme mystére ...

De toute façon, ce n'est point pour la sécurité (cela se saurait de toute façon) il y a de plus en plus d emort sur les routes depuis ces radars, juste pompe à fric, ils ont pris exemple sur la France tout comme la Belgique, juste un impôts déguisés.

Bande de voleurs rien d'autres ...

Toutes les choses ont leurs mystère et la poèsie, c'est le mystère de toutes les choses ...

Portrait de LOKZ
LOKZ le

Si les gens respectait les limitations de vitesse les radars n'aurait pas lieu d'etre.

Le LOKZ a toutes les qualités y compris la modestie.

LOKZ-Lunch à toute heure

 

Portrait de SuperRoussy

La conclusion de l'article est faussée. C'est une très bonne affaire oû il faut un an pour un retour sur investissement. Pour faire court, imaginez l'achat d'un appartement au Kirchberg mis en location et au bout de 14-15 mois les loyers ont remboursé le crédit. Après disons qu'après les frais annuel, il vous reste en net 9-10 mois par an.

Je veux bien investir aussi dans cette source de revenus.

Conclusion, le ministre est un menteur...ou un incompétent.

 

" Le doute est le premier pas vers la science ou la vérité; celui qui ne discute rien ne s'assure de rien; celui qui ne doute de rien ne découvre rien ".

Diderot

Portrait de BeFraDeuLuxe

Je suis choqué de lire ces commentaires... les radars n'ont jamais été conçus pour "gagner de l'argent." Les morts et les bléssés sur la route représentent un coût très élevé pour la société et pas seulement d'un point de vue économique. Familles détruites en cas de décès, coûts de santé surtout pour qui reste invalide, etc.

Les accidents routiers sont un drâme, et les autorités sont les mieux placées pour le savoir, entre les flics qui constatent, les urgences dans les hôpitaux qui doivent gérer, le gouvernement qui paye la facture, ils ont de quoi être bien informés de ce que ça veut dire, avoir ou provoquer un accident.

A ceux qui critiquent donc, imaginez-vous dans la situation suivante: vous êtes invités à juger l'utilité des radars en face des parents qui ont perdu un enfant sur la route, à cause d'un chauffard. Qu'allez-vous leur dire?

 

Portrait de SuperRoussy

Si au moins, cette source de "revenus" était vraiment réaffectée dans les infrastructures routières ou une caisse servant à ces victimes, oui dans ce cas cela reste acceptable.

Le fait de ponctionner uniquement pour remplir les caisses et les poches de certains, cela me choque.

" Le doute est le premier pas vers la science ou la vérité; celui qui ne discute rien ne s'assure de rien; celui qui ne doute de rien ne découvre rien ".

Diderot

Portrait de Birddog

Une imprimante à sous... rien d'autre!!!

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Mobilité

Info Flash & Trafic

X
X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies