icon recherche
Mobilité

Gratuité des transports : emplois redéfinis, fermetures de guichets… Ce qui va changer chez les CFL

En prévision de la gratuité des transports publics au Luxembourg, les CFL ont communiqué à propos de la réorganisation que cela va entraîner au sein du groupe et pour les voyageurs.

Publié par Romain S. le 29/07/2019 | 3.934 vues
comments2 commentaires

Avec la gratuité des transports qui va s'appliquer au Grand-Duché, les CFL vont notamment clôturer huit points de vente de billets.

L’échéance approche doucement mais sûrement. A compter du 1er mars prochain, quiconque souhaitera voyager à bord des transports publics luxembourgeois (excepté en première classe) pourra le faire gratuitement.

Aussi, cela va forcément entraîner une évolution des services et des emplois. Les Chemins de fer luxembourgeois (CFL) viennent ainsi d’annoncer une petite réorganisation des activités et des services proposés sur son réseau.

Lire : La gratuité des transports s’appliquera aussi pour des gares frontalières

Ont donc été redéfinies, les « missions de leur personnel d’accompagnement des trains ainsi que des agents d’accueil et des chefs de surveillance sur les quais de leurs gares et arrêts. »

Pour favoriser l’accompagnement des trajets, le groupe ferroviaire prévoit « une présence étendue » des agents dans les gares et aux arrêts.

Achats possibles à Luxembourg et Belval

Par ailleurs, des points de vente de billets vont disparaître. Billets, abonnement nationaux, régionaux et internationaux ne pourront être achetés qu’en gares de Luxembourg et Belval-Université.

Celles de Bettembourg, Pétange, Rodange, Mersch, Ettelbruck, Clervaux, Troisvierges et Wasserbilig ne disposeront plus de services d’achat.

Les billets de 1ère classe du TICE et transfrontaliers seront eux commercialisés à la station d’Esch-sur-Alzette.

Les CFL rappellent qu’en complément de cela, une pléthore de canaux numériques (application CFL, le site www.cfl.lu, CallCenter…) sont à disposition des clients.

Pour ce qui est des personnes concernées par cette évolution, elles auront le choix entre trois possibilités :

  • Un transfert aux postes d’agents d’accueil, de chefs de surveillance ;
  • Un transfert aux guichets encore ouverts ;
  • Une mutation vers d’autres postes ouverts au sein des CFL.

Lire : Gratuité des transports : seriez-vous prêt à changer vos habitudes ? 

Ailleurs sur le web

fredlwiltz
1000 messages
Il y'a 4 semaines

Espérons que les contrôles seront stricts pour faire respecter l’utilisation de la première classe qui elle reste payante.

roudeleiw
435 messages
Il y'a 4 semaines

A 660€ l'abo première classe, il risque de ne pas y avoir beaucoup de candidats.