Hausse du carburant : un surcoût de 445 € pour un diesel, 522 € pour une essence
logo site
icon recherche
Mobilité

Hausse du carburant : un surcoût de 445 € pour un diesel, 522 € pour une essence

La flambée record des prix des carburants touche tous les pays d’Europe. Mais c’est au Luxembourg que cette hausse est la plus prononcée depuis plus d’un an. L'ACL demande au gouvernement de faire un geste...

Publié par Chrystelle Thevenot le 13/11/2021 | 4.489 vues
comments1 commentaire

Essence-ou-diesel
Essence-ou-diesel

Selon l’Institut européen de statistiques, Eurostat, « en septembre 2021, le Luxembourg a enregistré
la hausse la plus importante sur un an en Europe (+31 %) » note l’Automobile Club du Luxembourg dans son communiqué de presse.

À titre de comparaison, et bien que les prix des carburants y soient plus élevés, les hausses enregistrées dans les pays voisins sont bien moindres que celles au Luxembourg. Ainsi, en Allemagne les prix n’ont augmenté « que » de 27 % entre septembre 2020 et septembre 2021 quand en Belgique ils n’avaient progressé « que » de 18 % et en France de 17 %, selon l’étude de l’institut européen de statistiques.

Lire Carte interactive des 358 aires de covoiturage en Grande-Région

Devant cette flambée des prix, l’ACL réclame qu’à très court terme, “l’établissement de nouvelles aides pour les particuliers comme les professionnels afin d’atténuer la hausse des carburants. Elles devraient être dirigées vers les automobilistes qui n’ont pas d’autres moyens de transport que leur véhicule personnel pour se rendre au travail, comme les personnes travaillant en horaire posté, ou pour exercer leur métier”. 

Pour mieux se rendre compte de l’explosion des prix, les experts de l’ACL ont fait leur propre calcul à partir des données disponibles sur les étiquettes à la pompe depuis le début de l’année jusqu’au 28 octobre de cette année.

Lire Les frontaliers paient cher la hausse du carburant

Des prix qui flambent avec plus de 35% pour certains carburants

Le constat est sans appel. L’an passé, un litre de diesel coûtait 1,047 euros. Aujourd’hui, il faut compter 1,418 euros soit une progression de 35,43 %. C’est la hausse la plus importante parmi les carburants les plus populaires.

Le SP95 s’affiche aujourd’hui 33,04 % plus cher que l’an passé (1,502 euros contre 1,129 euros)
quand le SP98 lui a augmenté de 31,07 % (1,194 euros le 1er janvier 2021 contre 1,565 euros un an plus tard).

L’électricité aussi a augmenté

Parallèlement, le marché de l’électricité a, lui aussi, connu un bond spectaculaire sur le marché de gros « spot ». Quand les distributeurs d’électricité achetaient le courant 0,054 euros /kWh en début d’année, fin octobre 2021 ce marché de gros affichait 0,14 €/kWh. En raison de leur caractère moins immédiat, ces hausses n’ont pas encore été répercutées sur la facture finale du consommateur qui paie, pour l’instant, en moyenne 0,16 euros/kWh.

Entre 445 et 522 euros d’augmentation dans notre exemple

Un automobiliste roulant environ 20 000 km avec un véhicule diesel consommant près de 6 litres doit supporter aujourd’hui un surcoût de 445 euros par rapport à l’an dernier (1.256 euros contre 1.701 euros). Pour la même distance parcourue avec une voiture alimentée en SP95 et consommant 7 litres, la différence est de 522 euros (1.580 euros et 2.102 euros).

A quoi sont dues ces augmentations ?

La crise actuellement sur le marché pétrolier a joué un rôle important dans ces hausses. Mais, l’introduction de la taxe CO2 au début de cette année, qui a fait grimper le prix au litre de 5 à 6 centimes d’un coup, a également eu de lourdes conséquences.

Alors que le gouvernement prévoit encore de renforcer cet impôt, “L’ACL demandent aux instances politiques d’y renoncer. Un renchérissement des prix des carburants ne ferait que creuser les inégalités entre les citoyens. La mobilité individuelle doit rester abordable pour toute la population“.

Lire Hausse de l’essence : des conseils pour faire des économies

Lire Comment éviter les passages de gibiers sur la route ?

Ailleurs sur le web

Il y'a 3 semaines

Le gouvernement ne fera rien de réduire ces taxes, puisque ils font plaisir aux écolos bobos mais eux roulent aussi en voiture diesel ou essence.