icon recherche
Mobilité

Le diesel fait toujours le plein de succès mais…

Au Luxembourg, ll s'est vendu moins de diesel en mai et juin 2019 que sur la même période l'année dernière. La conséquence de la hausse des accises sur les carburants survenue en mai ?

Publié par Romain S. le 29/08/2019 | Mis à jour le 28/08/2019 | 1.882 vues

Les ventes de diesel ont chuté aux mois de mai et juin au Luxembourg, par rapport à la même période l'année dernière.

De plus en plus en Europe, émergent des zones où le diesel n’est plus en odeur de sainteté. En Allemagne, la ville de Hambourg a proscrit les vieux diesels de certains tronçons, tout comme Berlin et Stuttgart.

A Bruxelles, ont été créées des Low Emission Zones ou « LEZ », au sein desquelles, les véhicules polluants, étrangers ou locaux, sont exclus sous peine d’amendes salées.

Lire : La Belgique met à l’amende les véhicules les plus polluants

Au Luxembourg, deuxième plus gros parc diesel d’Europe derrière la France (respectivement 65 % et 70 % des véhicules en circulation), le combustible ne connaît pas de déclin trop marqué jusqu’à présent. A moins que les premiers signes d’une nouvelle tendance ne commencent à poindre ?

Baisse de 6,2 % en mai et juin

En témoigne les chiffres pour le premier semestre de l’année en cours, dévoilé par le ministre des Finances Pierre Gramegna.

Hormis une légère baisse de 6,2 % au cours des mois de mai et de juin, coïncidant avec la hausse des accises sur les carburants, de l’ordre de 1ct/l pour l’essence et de 2cts/l pour le diesel, il s’est vendu plus de diesel que l’année précédente au Luxembourg.

Et même de manière assez nette en ce qui concerne le mois d’avril : 213.773.958 millions de litres contre 169.014.883 millions de litre en d’avril 2018.

Au début de l’année encore, un litre de diesel valait un tout petit peu plus d’un euro (1,03 €).

Le même constat vaut pour l’essence dont les ventes ont également progressé entre janvier et juin (sauf en mai) par rapport à la même période l’année dernière.

Il faudra attendre les bilans futurs pour voir si la hausse des accises est réellement la cause des baisses de vente de diesel constatées avant l’été.

Lire : Prix des carburants : le Luxembourg, l’un des pays les plus compétitifs de l’UE

Ailleurs sur le web