Mon compte

Le Grand Est voudrait investir entre 85 et 100 millions d’euros sur le rail

Bonne nouvelle pour les frontaliers français. Philippe Richert, le président de la Région Grand Est, est prêt à débloquer 85 à 100 millions d’euros supplémentaires pour la gestion du trafic et l’augmentation du matériel roulant.

Dans une récente vidéo publiée sur le site paperjam.lu, Philippe Richert, le président du Conseil régional du Grand Est, et Xavier Bettel, le Premier ministre luxembourgeois, sont revenus sur les problèmes de trafic ferroviaire entre la France et le Grand-Duché.

Pour répondre à la hausse croissante de la fréquentation des trains entre Thionville et Luxembourg, “plus de 50 % en 2016” selon lui, l’ancien ministre français chargé des collectivités territoriales a promis de continuer à investir dans le réseau ferroviaire.

85 à 100 millions d’euros supplémentaires

Il a ainsi annoncé que la région Grand Est débloquerait une enveloppe de 85 à 100 millions d’euros pour les prochaines années, à la fois sur le système européen de surveillance du trafic ferroviaire (ERTMS), et sur l’augmentation du matériel roulant. Ces sommes serviront à améliorer la gestion du trafic ferroviaire et à augmenter le matériel.

Concernant la fréquence du trafic, “on n’arrive pas à suivre par rapport à l’augmentation du nombre de frontaliers, ce qui est une bonne chose dans l’absolu”, a poursuivi Philippe Richert. “Mais qui nous pose des problèmes. On ne peut pas aller au-delà des séquences en termes de circulation des trains”. De son côté, Xavier Bettel a rappelé que son gouvernement avait “triplé le budget des chemins de fer”.

 

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Mobilité

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies