Le Luxembourg demande à la Belgique et l’Allemagne de garder les frontières ouvertes
icon recherche
Mobilité

Le Luxembourg demande à la Belgique et l’Allemagne de garder les frontières ouvertes

L'Allemagne et la Belgique prolongent de nombreuses restrictions. Une situation qui inquiète le Luxembourg. Les déplacements entre les pays sont des sources de contaminations du virus notamment celui variant de la Covid-19. Qu'en est-il pour les frontières ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 20/01/2021 | 15.864 vues

Xavier Bettel
Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État

Face à une crise sanitaire sans précédent, la Belgique et l’Allemagne maintiennent toujours des mesures strictes. La situation dans les deux pays reste très préoccupante.

Dans ce contexte de renforcement des contraintes dans les deux pays, le Premier ministre Xavier Bettel, a contacté par téléphone Alexander de Croo, le Premier ministre en Belgique et Angela Merkel, la Chancelière en Allemagne afin de faire le point sur la situation actuelle notamment dans les régions transfrontalières, les mesures pour lutter contre la propagation du virus et le déploiement des campagnes de vaccinations.

 

En effet, Xavier Bettel a saisi cette occasion de réitérer “l’importance de garder les frontières ouvertes et de garantir la liberté de mouvement des personnes et des biens, en particulier pour ce qui est des travailleurs frontaliers et autres déplacements essentiels“.

Pour le moment, aucune décision n’a été prise par les différents gouvernements.

Durcissement des règles en Allemagne

L’Allemagne a renforcé ses mesures contre la Covid-19, en rendant notamment obligatoire le masque médical dans les transports et les magasins, et en prolongeant les restrictions jusqu’au 14 février 2021.

Toutes les restrictions déjà en place, comme la fermeture des écoles, les bars, les restaurants et les lieux culturels, « s’appliqueront jusqu’au 14 février 2021 ». Outre le masque médical obligatoire, de nouvelles mesures ont été décidées comme l’obligation pour les employeurs de privilégier le télétravail jusqu’au 15 mars au moins. 

Les rassemblements privés restent aussi très limités, avec la possibilité de n’inviter qu’une personne issue d’un autre foyer.

En Belgique

Les restrictions en Belgique ont dû être prolongées jusqu’au 1er mars 2021.

Lire 265 millions d’euros d’aides pour les entreprises au Luxembourg

Ailleurs sur le web