icon recherche
Mobilité

Le radar-tronçon flashera dès l’automne

Le premier radar du genre au Grand-Duché flashera à compter de l’automne. D’autres appareils similaires devraient être installés sur les routes du pays.

Publié par Romain S. le 14/02/2019 | 2.004 vues

Le ministre de la Mobilité et des Travaux Publics, François Bausch, avait annoncée l'arrivée de l'appareil en décembre dernier.

Les radars fixes n’ont beau être arrivés plus tardivement au Luxembourg que chez ses voisins, ils affleurent désormais à vitesse grand V. Depuis la mise en service du tout premier en 2016, 24 autres ont suivi aux emplacements indiqués sur le site radars-automatiques.lu

Au moins de décembre, le ministre de la Mobilité et des Travaux Publics, François Bausch avait par ailleurs annoncé l’implantation d’un premier radar-tronçon sur les routes du pays.

Celui-ci, à la différence d’un boîtier classique, calcule la vitesse moyenne d’un véhicule sur une zone délimitée.

En l’occurrence, il s’agira d’une portion accidentogène de 4 kilomètres sur la N11 entre Dommeldange et Waldhaff.

Lire : Que se passe-t-il si je ne paye pas mon amende à l’étranger ?

Premières verbalisations en janvier 2020

Mercredi matin, M. Bausch a finalement dévoilé, au micro de RTL, que l’appareil serait mis en service à partir de l’automne 2019.

Il a ajouté que les premières verbalisations d’automobilistes en excès de vitesse tomberont à compter de janvier 2020.

A noter que d’autres installations du même type devraient suivre au pays, probablement dans les tunneles autoroutiers.

Lire : La Belgique, pays qui compte le plus de radars au km2

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web