L’épidémie s’accélère en Angleterre : le Luxembourg renforce les contrôles
icon recherche
Mobilité

L’épidémie s’accélère en Angleterre : le Luxembourg renforce les contrôles

Des hospitalisations qui augmentent, un variant indien qui se propage à toute vitesse, le Royaume-Uni redoute une troisième vague. Le Luxembourg vient de prendre des nouvelles mesures concernant les voyageurs en provenance de ce pays, applicables dès le 7 juin 2021. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 07/06/2021 | 5.598 vues

L’office national de la statistique britannique (ONS) a annoncé, le 4 juin 2021,  que la prévalence du Covid-19 en Angleterre avait presque doublé au cours de la dernière semaine de mai et que l’augmentation du taux de reproduction était due à la propagation du variant delta, identifié pour la première fois en Inde.

Dans ce contexte, le gouvernement au Luxembourg vient de prendre de nouvelles mesures sanitaires complémentaires applicables à partir du 7 juin 2021 et jusqu’au 30 juin2021 inclus, pour tout déplacement en provenance du Royaume-Uni à destination du Grand-Duché de Luxembourg.

Les règles ?

Toute personne ayant séjourné au Royaume-Uni dans les 14 jours précédant son arrivée sur le territoire luxembourgeois doit se soumettre dans les plus brefs délais à un test Covid-19  en indiquant au laboratoire d’analyses médicales qu’elle a séjourné au Royaume-Uni.

Cette obligation s’applique à toute personne ayant séjourné au Royaume-Uni, indépendamment de la durée du séjour au Royaume-Uni et au Luxembourg, et indépendamment de son moyen de transport pour se rendre au Grand-Duché.

Si la personne arrive par voie aérienne au Luxembourg, le test sera pratiqué, à titre gratuit, au centre de test Covid-19 à l’aéroport de Luxembourg.

Dès leur arrivée sur le territoire du Grand-Duché, les voyageurs devront se mettre en quarantaine stricte pendant 7 jours avec l’obligation de se soumettre à un deuxième test de détection par amplification de l’ARN viral du SARS-CoV-2 à partir du 6e jour de quarantaine.

7 jours supplémentaires en cas de refus

En cas de refus de se soumettre au test à l’arrivée ou à celui de la fin de la période de quarantaine de 7 jours, la quarantaine sera prolongée pour 7 jours supplémentaires, soit pour une durée totale de 14 jours.

Les concernées sont dans l’obligation de déclarer leur présence à l’Inspection sanitaire (par courriel : [email protected] ou par téléphone : 247-65533) qui assure un suivi et un traçage renforcé.

Lire Pass sanitaire et voyage : comment se déplacer cet été ?

Ailleurs sur le web