icon recherche
Mobilité

Les 90 km/h devraient faire leur retour en Moselle

Comme huit autres des dix départements du Grand Est, la Moselle devrait voter en faveur d'un retour de la régulation à 90 km/h sur ses routes. Pas la Meurthe-et-Moselle.

Publié par Romain S. le 16/07/2019 | 2.542 vues
comments3 commentaires

La Meurthe-et-Moselle maintiendra au moins un temps les 80 km/h, a déclaré son président, Mathieu Klein.

Les adversaires de la limitation à 80 km/h vont sans doute pouvoir exulter. Accueillie au vitriol en juillet dernier, la mesure n’a jamais cessé de susciter le débat.

Si bien que le Premier ministre, Edouard Philippe, a donné son consentement quant à laisser aux départements la possibilité de choisir leur formule.

En attendant la promulgation du texte, la radio France Inter a, après consultation des déclarations des élus locaux, donné un aperçu de ce qui devrait être décidé sur le territoire.

« Au moins jusqu’en 2020 »

Ainsi, dans l’ex-région Lorraine, la Moselle, la Meuse et les Vosges devraient décider d’un retour aux 90 km/h.

La Meurthe-et-Moselle, en revanche, souhaite poursuivre sur la voie des 80 km/h, « au moins jusqu’en 2020 », dixit Mathieu Klein, son président.

Patrick Weiten, le président du département mosellan, s’était déjà prononcé en faveur des 90 km/h, arguant que les routes à 80 km/h sont également le théâtre d’accidents mortels.

A l’échelle du Grand Est, huit départements sur dix se dirigent vers un retour aux 90 km/h, les Ardennes souhaitant elles-aussi maintenir le cap fixé en 2018.

S’il était peut-être déjà « compliqué » de se conformer à la nouvelle loi (volontairement ou involontairement), la régulation à la carte risque de devenir un sacré sac de nœuds pour les automobilistes.

Lire : Plus de 400 nouveaux radars installés en Wallonie en deux ans

Ailleurs sur le web

omegared77
5 messages
Il y'a 1 mois

Enfin !

roudeleiw
435 messages
Il y'a 1 mois

Entre sauver des vies et sauver leur prochaine réélection, l'hésitation ne semble pas avoir été longue chez ces vrais politiciens.

soleil pois
1 messages
Il y'a 1 mois

ces elus devront etre tenus responsables des morts que cette decision entrainera. une personne par semaine meurt sur les routes en moselle, mais tout le monde s'en fou